Muscler sa volonté, mode d'emploi. Leçon numéro 2 : bien choisir quoi manger et quand | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Prenez vos décisions après avoir fait le plein de glucose
Prenez vos décisions après avoir fait le plein de glucose
©DR

Marathon

Muscler sa volonté, mode d'emploi. Leçon numéro 2 : bien choisir quoi manger et quand

Selon le psychologue Roy Baumeister, la volonté et le processus de décision sont interdépendants. Ils peuvent être affectés par de nombreux facteurs. Atlantico.fr revient sur le taux de glucose présent dans le cerveau au moment d'une prise de décision. Deuxième épisode de notre série.

Aviez-vous remarqué que le président Barack Obama ne portait que des costumes bleus ou gris ? "Je ne veux pas prendre de décision à propos de ce que je mange ou ce que je porte parce que j'en ai déjà trop à prendre", a-t-il confessé un jour à Vanity Fair. Cette routine vestimentaire lui permet donc de se ménager un peu. En effet, selon le psychologue Roy Baumeister, la volonté est comme un muscle, elle peut se renforcer ou s'amollir avec le temps. Comme il le détaille dans son livre : "Willpower: The Greatest Human Strength",la volonté et le processus de décision sont deux choses interdépendants. Le foyer dans lequel vous avez grandi ou ce que vos amis font dans la vie sont autant de facteurs qui affectent vos décisions.The Business Insidera listé "14 choses surprenantes qui affectent votre volonté et vos décisions".  Après "les bonnes décisions se prennent de bon matin", Atlantico est revenu sur conseil suivant :

Pour prendre de bonnes décisions, votre cerveau a besoin de glucose

"Même les personnes les plus intelligentes ne prennent pas de bonnes décisions quand elles sont fatiguées et que leur taux de glucose est faible", a expliqué Roy Baumeister au New York Times, dans un article intitulé "Do You Suffer Fom Decision Fatigue?"  "C'est pourquoi les sages ne restructurent pas leur société à 16h00. Ils ne prennent pas, non plus, de décision importante à l'heure du cocktail. Et s'ils doivent absolument le faire en fin de journée, ils savent qu'ils ne doivent pas avoir l'estomac vide."

Les études du chercheur Heatherton prouvent que le sucre est essentiel à la volonté. Toutefois, le cerveau ne cesse pas de fonctionner quand le niveau de glucose est faible. Il arrête juste de se projeter à long terme et pense à des choses qui répondent à des besoins plus immédiats. En effet, tout ce qui concerne le futur est très abstrait et demande donc un effort de concentration plus important, impossible à réaliser quand le cerveau manque de carburant.

Mais tout cela, les gérants de supermarché l'avaient compris bien avant les chercheurs. Une fois ses courses finies, le consommateur est épuisé par tous les choix qu'il a dû faire dans les étals. C'est pourquoi il est moins à même de résister aux barres chocolatées et aux chewing-gums qui se présentent à lui alors qu'il fait la queue et se rapproche des caisses.

Selon le New York Post, ce manque de glucose est la raison même pour laquelle les régimes alimentaires sont si difficiles à tenir. Vous commencez votre journée plein de bonnes intentions : désormais vous allez manger sainement et perdre du poids. Mais au fur et à mesure que les heures passent, votre cerveau perd l'énergie dont il aurait justement besoin pour tenir jusqu'au bout cette belle résolution. Alors, inévitablement, votre volonté flanche et vous avez de plus en plus de mal à résister aux sucreries et aux tentations.

Si le sucre manque tellement à ceux qui font des régimes, c'est parce qu'il représente le moyen le plus évident et immédiat d'obtenir du glucose. Cependant, les rushs de glucose provoqués par les sucreries sont aussi mauvais pour le corps que pour le cerveau. En effet, les sucres rapides n'aident pas le corps à maintenir un taux de glucose nécessaire pendant suffisamment longtemps. Le cerveau le consomme trop vite et une heure plus tard, le manque reprend. Ainsi donc, avant de prendre une décision importante, prenez exemple sur les sportifs avant une course, faites le plein de sucres lents !

A lire aussi- Sculptez votre volonté, leçon numéro 1, les meilleures décisions se prennent au pied du lit

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !