Miss France 2014 : chutes, évanouissement, morve au nez... Le meilleur du pire des élections | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Miss France 2014 : chutes, évanouissement, morve au nez... Le meilleur du pire des élections
©Google Maps

Pas que glamour

Miss France 2014 : chutes, évanouissement, morve au nez... Le meilleur du pire des élections

L'émission est loin de se résumer à de belles filles en bikini et à un défilé de Miss perchées sur des talons aiguilles...

Trente-trois candidates sont en lice pour succéder à Marine Lorphelin, Miss France 2013. L'élection de la nouvelle reine de beauté sera présentée ce samedi, en direct sur TF1, par l'indéboulonnable Jean-Pierre Foucault. "La promotion 2014 réunit de très jolies jeunes femmes. Cette année, aucune ne se détache vraiment. Cela devrait nous réserver une belle compétition", a assuré Sylvie Tellier, ex-Miss France et directrice générale de la société Miss France.

Toutefois, l'expérience le prouve, l'émission ne se résume pas à de belles filles en bikini et à un défilé de Miss perchées sur des talons aiguilles. Retour sur les plus gros gadins et les boulettes les plus mémorables des candidates. Sans oublier les embrouillamini autour de l'organisation du show.

1987 - Une élection confuse

C'est la première élection retransmise à la télévision. Elle reste aussi dans les mémoires pour avoir connu de nombreux cafouillages à la proclamation des résultats. Miss Camargue est annoncée 3e dauphine puis, après correction, devient 2e dauphine. Miss Réunion, donnée favorite, est annoncée 2e dauphine avant de devenir 1ère dauphine. Furieuse, Miss Lille-Métropole quitte le plateau, le présentateur Guy Lux s'énerve... Finalement, c'est Miss Alsace qui est sacrée.

1989 - Submergée par l'émotion

Lorsqu'elle apprend qu'elle est élue Miss France 1989, Peggy Zlotowski (Miss Aquitaine) tombe dans les pommes et s'étale de tout son long sur la scène. Un évanouissement qui fait toujours rire les Français (regarder la vidéo à partir de 16'30).

1994 - Accident nasal

Est-ce dû à l'émotion ou à un reste de rhume mal soigné ? Fraîchement élue, Valérie Claisse (Miss Pays de Loire), laisse échapper un filet de morve... aussitôt ré-aspiré. Glamour à souhait.

1999 - Une élection truquée ?

Cette année là, Mareva Galanter (Miss Tahiti) est élue Miss France. Mais rapidement, la polémique enfle : les téléspectateurs avaient en réalité choisi Miss Berry et Mareva n'est autre que la petite-fille de Geneviève de Fontenay... L'affaire est portée devant la justice mais aucune preuve de trucage n'est trouvée.

2009 - Miss France a-t-elle fait chuter Miss Guadeloupe ?

Lors de cette élection, la pauvre Miss Guadeloupe s'est retrouvée sur les fesses devant des milliers de téléspectateurs. Rebecca Erivan, c'est son nom civil, avait par la suite accusé Chloé Mortaud, élue Miss France 2009, de l'avoir fait tomber"Je ne dis pas que c'est un acte volontaire de sa part, donc elle ne serait pas entièrement responsable, mais je dis que sa présence à mes côtés, avec la chute qu'elle a provoqué, ne m'a pas valu ma place parmi les cinq dernières finalistes", avait-elle écrit dans une lettre ouverte.

2011 - Gadin post-électoral

Même une fois élue, une Miss France doit rester sur ses gardes... Laury Thilleman (Miss Bretagne) a bien mal entamé son mandat en chutant sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", présentée par Laurent Ruquier. Effrayée par le comique Jonathan Lambert, grimé en pervers sexuel, la reine de beauté est tombée de son fauteuil.

Best of - Et pour finir, le meilleur du pire...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !