Miracle : Apple consent enfin à vous permettre de continuer à recevoir vos SMS quand vous passer à un autre smartphone | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Miracle : Apple consent enfin à vous permettre de continuer à recevoir vos SMS quand vous passer à un autre smartphone
©Reuters

Ceci est une révolution !

Miracle : Apple consent enfin à vous permettre de continuer à recevoir vos SMS quand vous passer à un autre smartphone

Pendant plusieurs mois, les utilisateurs ayant échangé leur iPhone pour un Android ont observé des difficultés (voire une impossibilité) quant à la réception de leurs messages. Aujourd'hui, Apple met à disposition une nouvelle application, Deregister iMessage, permettant de résoudre le problème.

Damien Bancal

Damien Bancal

Damien Bancal est journaliste. Il est spécialisé sur les questions de piratage informatique, et tient depuis dix-huit ans le blog Zataz dédié à ces questions.

Voir la bio »

Atlantico : En quoi consiste cette nouvelle application ? Quel est son procédé ?

Damien Bancal : Cette possibilité, baptisée Deregister iMessage, permet aux clients d'Apple et d'Android de pouvoir converser, sous forme de SMS, Texto...
sans que le téléphone d'Apple ne bloque les messages envoyés. Il suffit de rentrer son numéro de téléphone dans la page dédiée et l'application iMessage des iPhone/Ipad disparait.

C'est cette application qui posait problème aux utilisateurs de smartphone sous Android. iMessage utilise un format de message propriétaire, cela veut dire que le logiciel qui ne connait pas certaines spécifications d'iMessage, car protégées par Apple, est incapable d'interagir avec lui. Une fois le téléphone inscrit sur la page Deregister iMessage, un code de validation est envoyé sur le téléphone en question. iMessage disparait.

Cette solution est-elle efficace et satisfaisante pour tous les utilisateurs ?

Apple a été fair-play sur ce coup là. On peut aussi penser qu'il tente de rassurer ses clients et alléger ses serveurs qui doivent être noyés de messages refusés.

Apple a tenté d'imposer sa loi avec son logiciel. Cela lui est retombé dessus !

Quelles sont les autres solutions à la disposition des autres utilisateurs d'Android ?

Ne plus écrire à un ami, collégue, ayant un iPhone. Plus sérieusement, il existe Handoff, qui permet de recevoir sur son MAC les notifications envoyées d'un iPhone.

Pour les utilisateurs autres, il existe aussi PPL Notify pour PC et MAC. Votre écran reçoit une notification (batterie, SMS, appels) quand une notification apparait dans votre smartphone, qu'il soit iOS ou Android.

Comment expliquer qu'il ait fallu attendre plusieurs mois pour qu'Apple résolve ce problème ?

Apple a du se pencher sur le problème en essayant de comprendre la situation. Leur outil étant unique et sous leur "copyright", ils ne pouvaient pas fournir le code source à un concurrent pour que ce dernier s'adapte.

Apple a voulu imposer son iMessage, cela n'a pas marché avec les revers qu'on lui connait. Il est parfait pour les utilisateurs d'iPhone, mais devient impossible pour les autres.

A noter, qu'à la base, il est possible de désactiver iMessage. Bref, les contraintes des uns ne sont pas obligatoirement celles des autres. Apple a peur du prochain Android (5.0 baptisé Lollipop) qui lui est supérieur en bien des points (fluidité, rapidité, convivialité).

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !