Migraine : une avancée scientifique majeure sur les origines d’un mal encore mystérieux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Migraine : une avancée scientifique majeure sur les origines d’un mal encore mystérieux
©Pixabay

Casse-tête

Migraine : une avancée scientifique majeure sur les origines d’un mal encore mystérieux

Une nouvelle étude publiée par l'International Headache Genetics Consortium a démontré que les migraines seraient essentiellement causées par des problèmes vasculaires, relançant le débat sur l'origine de ce mal encore mystérieux.

Christophe Tzourio

Christophe Tzourio

Christophe Tzourio est neurologue et épidémiologiste. Il dirige le "Bordeaux Population Health", un centre français de recherche dédié aux grands problèmes de santé de la population. 

Voir la bio »

Atlantico : Une nouvelle étude publiée par l'International Headache Genetics Consortium (voir ici) a démontré que les migraines seraient essentiellement causées par des problèmes vasculaires et musculaires. Comment a été menée cette étude et que nous révèle-t-elle exactement ?

Christophe Tzourio : C'est une étude très sérieuse, qui a le mérite d'avoir été menée par un groupe de recherche extrêmement compétent et qui vaut vraiment la peine d'être relayée.

Des dizaines et des dizaines d'experts de la migraine ont comparé l'ADN de 60 000 migraineux, ce qui constitue une cohorte d'une ampleur inédite.

Ils ont réussi à identifier 38 petites variations du génome chez les migraineux que n'ont pas les non migraineux, et à démontrer que 9 de ces 38 variations sont des gènes qui ont déjà été impliqués dans des problèmes vasculaires ou dans des aspects vasculaires du développement, d'où la conclusion de l'étude, qui affirme que la migraine serait essentiellement causées par des problèmes vasculaires.

Toutes les migraines sont-elles liées à des problèmes vasculaires ? Quels peuvent être les autres facteurs susceptibles de déclencher des migraines ?

Les origines de la migraine constituent un champ de recherche très ancien, qui oppose les tenants de l'origine vasculaire et ceux de l'origine neurologique, pour qui les crises seraient déclenchées par un message du cerveau. Dès 1880, Charles Féré, un élève de Charcot, disait déjà que la migraine était due à un problème vasculaire, et cela fait maintenant plus de 20 ans qu'on a démontré qu'être migraineux augmentait le risque de faire un AVC.

Ce qui est sur, c'est que l'on nait migraineux ou que l'on ne nait pas migraineux. Pour ceux qui naissent migraineux, les facteurs qui peuvent déclencher une crise sont multiples et propres à chacun : le fromage, le vin, le stress, le manque de sommeil...

Que pourraient impliquer ces découvertes en termes de nouveaux traitements contre la migraine ? Peut-on espérer des progrès significatifs en la matière dans les années qui viennent ?

Pour l'instant, on en est vraiment au stade de la recherche pure. On n'a pas encore trouvé LE gène responsable de la migraine.

Néanmoins, cette nouvelle recherche étaye réellement la thèse de l'origine vasculaire de la migraine, alors que jusqu'ici, les "deux camps" de chercheurs s'affrontaient sans se fonder sur de vrais arguments scientifiques.

Par ailleurs, le principal intérêt de cette recherche est qu'elle va relancer le débat et certainement entrainer de nouvelles recherches sur les origines de la migraine, qui à terme, conduiront certainement à de nouveaux traitements, mais je pense ce ne sera pas avant d'ici une dizaine d'années.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !