Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Un suspect de 14 ans a été arrêté.
Un suspect de 14 ans a été arrêté.
©DENIS CHARLET / AFP

Il paraît qu'au départ, c'était une « embrouille » !

« Ma fille était un enfant, et c'est un enfant qui l'a tuée »

Le cri désespéré de la mère de Marjorie. Le prénom de l'assassin n'a pas été communiqué.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il avait 14 ans et Marjorie 17. elle lui reprochait de harceler sa petite sœur. Il l'a mal pris. Très énervé, il est allé chez lui chercher un couteau. Il est revenu et l'a poignardée à plusieurs reprises.

Des enfants, dit la mère de Marjorie... Il y a eu des enfants en France. Pour s'en convaincre, il suffit de revoir Jeux interditsLa guerre des boutons ou Le petit Nicolas. Des enfants d'un autre type ont fait leur apparition dans nos cités (l'assassinat a eu lieu à Ivry-sur-Seine). Ils manient le couteau, parfois la batte de base-ball et plus rarement la kalachnikov.

La réaction du maire communiste d'Ivry est intéressante. Il est un adepte du vivre-ensemble. C'est pourquoi, a-t-il déclaré, il a tenté une « médiation » entre les deux ados. Une « médiation » pour une simple querelle ?

Le maire devait certainement se douter que c'était bien plus grave qu'une simple querelle. Mais il s'est refusé à le dire car il pense bien. Il a déploré qu'une « embrouille » ait débouché sur une tragédie. Le maire d'Ivry, attaché à la diversité, parle comme une partie de ses administrés.

À Lire Aussi

Ivry-sur-Seine : bagarre générale lors d'un match de foot amateur

Le Figaro qui relate le drame précise que l'assassin est de « type africain ». Ce journal fait des progrès. Lors d'un éventuel prochain drame, il précisera que le tueur est de « type caucasien » (ça peut arriver). Comme ça, on ne confondra pas les Mamadou ou les Adama avec lui...

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !