Après Kadhafi, une "irakisation" de la Libye ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les rebelles ont pris le palais de Kadhafi...
Les rebelles ont pris le palais de Kadhafi...
©Reuters

Tripoli libéré !

Après Kadhafi, une "irakisation" de la Libye ?

Observateur attentif de la Libye, l’auteur de SAS part dans quelques jours enquêter au Caire et dans la région de Benghazi. Selon ses informations, Kadhafi est non seulement depuis longtemps avec les Touaregs et la Libye va se transformer en territoire islamiste...

Gérard de Villiers

Gérard de Villiers

Gérard de Villiers, est un journaliste, écrivain et éditeur français. Il est diplômé de l'IEP Paris et de l'ESJ Paris. Il a été reporter à Rivarol, Paris-Presse, France-Dimanche. Il est célèbre dans le monde entier pour ses romans d'espionnage S.A.S, traduits en plusieurs langues. Son dernier ouvrage, récemment paru, s'intitule Le chemin de Damas[1].


Voir la bio »

Atlantico : Pensez-vous que les services secrets occidentaux ont eu un rôle important dans l’intervention de l’Otan en Libye ? 

Gérard de Villiers : Oui. Je pars justement à Benghazi le 9 septembre, c’est là qu’il y a une base des différents services français, britannique, américains, etc. On a vu des gars en civils, essentiellement des formateurs et des spotteurs, qui désignaient les objectifs... Mais ce qui a changé la donne, c’est l’aviation de l’Otan.


Selon vous où pourrait être Kadahafi ?

Kadhafi a été pris par surprise par l’OTAN qui voulait l’écraser. Mais il a largement eu le temps de partir. Il n’est plus à Tripoli. Les gens sérieux pensent qu’il est dans le Fezzan avec les Touaregs qui sont les alliés traditionnels de Kadhafi. A mon avis c’est là qu’il se terre. Il y a une grosse base aérienne et des tribus qui lui sont restées fidèles... C’est grand la Libye !

Pensez-vous que l’ancien guide soit encore un danger pour la Libye ?

Non, je crois que la guerre civile vient de commencer et que les islamistes sont à craindre maintenant. Ils ont joué un rôle très important et ils vont tenter de prendre le pouvoir ! Les islamistes sont surtout en Cyrénaïque.

Quel sera selon vous l’après-Kadhafi ?

Cela reste un grand point d’interrogation. Mais ça sera surtout le bordel. N’oublions pas que les hommes qui ont libéré Tripoli ne sont pas des gens qui relèvent du CNT (Conseil national de transition). Ils viennent de l’ouest : ce sont des Tripolitains qui, c’est connu, ne s’entendent pas vraiment entre eux ! Un ami qui était à Tripoli m’a confié que des snipers se tiraient dessus entre gens du Jebel Nafusa et de Misrata.
Comme il y a beaucoup d’argent en jeu : cela va être féroce ! Cela va être l’Irak ! Dès que l’Otan va disparaïtre... Quand on voit Mahmoud Djibril, le Premier ministre du Conseil national de transition (CNT) libyen, parler de démocratie on se demande s’il est de bonne foi. Car à la lecture du projet de constitution qui déclare que l’origine de tout est la charia... On devine que ça va être amusant... N’oublions pas que le président du CNT est très lié aux islamistes. C’est lui qui a fait libérer 300 d'entre eux au début des années 2000 et que lui-même est islamiste. D’ailleurs, que crient les combattants dans Tripoli sinon : “Allah akbar !” ?. ils ne crient pas encore “Vive la République !”

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !