Le Trésor du Pharaon : quand la réalité dépasse un siècle d'imaginaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le Trésor du Pharaon : quand la réalité dépasse un siècle d'imaginaire
©

Exposition

Le Trésor du Pharaon : quand la réalité dépasse un siècle d'imaginaire

Présentée par le Ministère égyptien des Antiquités égyptiennes, cette exposition nous immerge dans le tombeau royal et dévoile 150 chefs-d'oeuvre avant qu'ils ne s'installent définitivement, en 2022, dans le Grand Musée, actuellement en construction au pied des Pyramides de Gizeh.

EXPOSITION

TOUTÂNKHAMON. LE TRÉSOR DU PHARAON

INFORMATIONS

Jusqu'au 15 septembre 

Grande Halle de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

www.expo-toutankhamon.fr

Commissaire : Tarek El Awady

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Une sorte de son et lumière pour célébrer le centenaire à venir (1922) de la découverte du tombeau de Toutânkhamon empli de 5398 objets.

Présentée par le Ministère égyptien des Antiquités égyptiennes, cette exposition nous immerge dans le tombeau royal et dévoile 150 chefs-d'oeuvre avant qu'ils ne s'installent définitivement, en 2022, dans le Grand Musée, actuellement en construction au pied des Pyramides de Gizeh.

Pour son ultime tournée hors d'Egypte, le Trésor de Toutânkhamon, accueilli dans une dizaine de grandes capitales internationales, joue les commis voyageurs.

Les recettes de cette exposition tournante financeront, en effet, les travaux du futur musée égyptien.

Á la Villette, la grande statue en diorite, « Le dieu Amon protégeant Toutânkhamon », prêtée par le Louvre,  ouvre l'exposition.

Les étapes du parcours de l'exposition évoquent :

  • La découverte du tombeau par Howard Carter.

  • Les croyances et les rites funéraires de l'Egypte ancienne  

  • le pouvoir magique et religieux des textes sacrés et des objets qui accompagnent Toutânkhamon dans l'au-delà, vers l'éternité.

  • L'exposition du Petit Palais à Paris en 1967: « Toutânkhamon et son temps ».

POINTS FORTS

  • La beauté et le raffinement extraordinaires des objets.

  • La scénographie spectaculaire, dans une pénombre éclairée comme à la bougie.

  • Les textes sacrés, dont le Livre des morts, qui s'égrainent au fil des cartels.

  • Les vidéos, les photos, les musiques qui captivent les plus jeunes visiteurs.

POINTS FAIBLES

  • L'absence du somptueux masque d'or du sarcophage de Toutânkhamon, une loi égyptienne interdisant de le faire voyager hors d'Egypte.

  • Une visite rendue difficile par la foule.

EN DEUX MOTS

Cette superbe exposition, très bien faite, souffre de son succès.

Si possible, choisir de la visiter le matin, à l'heure d’ouverture, pour tenter d’éviter l’afflux de monde.

Halle de la Villette ©Vincent Nageotte-IMG_TOUTANKHAMON-PARIS-NGT 1393-JPG

Statuette en bois doré de Toutânkhamon chevauchant une panthère.

Bois, feuille d'or, gesso, résine noire, bronze, calcaire (yeux), obsidienne (pupilles), verre (sourcils).
Louxor, Vallée des Rois, KV62 (King Valley, 62 ième tombeau découvert dans la Vallée des Rois), chambre du trésor © Vincent Nageotte -IMG_TOUTANKHAMON-PARIS- NGT 1507- JPG .

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !