Le Kama Sutra pour les "vieux" couples | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le Kama Sutra pour les "vieux" couples
©

Briser la routine

Le Kama Sutra pour les "vieux" couples

Au bout de trois ans de vie commune, la routine s'installe et le piment du début n'est plus. Entre boulot, couches et maison, il existe peut-être une solution à tester pour donner un nouveau souffle à votre vie sexuelle : un nouveau Kama Sutra dédié aux "vieux" couples. Explications de Ghislaine Paris, sexologue.

Ghislaine Paris

Ghislaine Paris

Ghislaine Paris est médecin sexologue. Elle est notamment l'auteur de Un désir si fragile (Quotidien malin, 2014) ou encore Faire l'amour pour éviter la guerre dans le couple avec Bernadette Costa-Prades (Albin Michel, 2010)

Voir la bio »

Atlantico : Il existe un Kama Sutra pour les couples dits "vieux" qui sont installés ensemble depuis au moins trois ans. La sexualité des jeunes et vieux couples est-elle différente au point de mériter un Kama Sutra spécial vieux couples ?

Ghislaine Paris : Je ne sais pas si cela mérite un Kama Sutra spécial vieux couple mais il est vrai que la sexualité des couples installés depuis un certain temps ensemble est différente de celle des jeunes couples. Les différences essentielles tiennent à l'intensité et à la spontanéité. En effet, dans un couple naissant la sexualité n'a pas besoin d'être stimulée, d'être préparée. Cette sexualité-là n'est pas laborieuse et elle en devient même, parfois, trop présente. Ces jeunes couples n'ont aucunement besoin de se référer au Kama Sutra ou à un quelconque autre manuel puisqu'eux-mêmes inventent leurs positions soufflées par l'intensité de leur désir. Plus tard les choses changent : le désir spontané n'est plus tout à fait présent, l'apparition du partenaire ne suffit pas à déclencher instantanément l'intensité du désir. Donc il faut aller chercher plus laborieusement en soi le désir de l'autre. Et pourquoi ne pas suggérer des positions différentes ou un déroulement différent de l'acte sexuel.

Comment est vécue la sexualité à partir de trois ans de vie commune ? La sexualité devient-elle vraiment moins régulière et moins innovante ?

La sexualité du couple naissant n'a pas besoin d'être innovante, elle est innovante en soi c'est-à-dire qu'il y a une découverte de l'autre de fait. Après un certain temps en couple, je ne pense pas que l'innovation soit la solution. Au lieu d'innovation, je parlerais de stimulation. Etre stimulant, c'est favoriser le désir de l'autre par la séduction – qui s'éteint souvent au bout d'un certain temps en couple –, la sensualité – par les gestes, les caresses, les mots et les regards (la qualité plutôt que la quantité) – et le temps que l'on accorde à sa sexualité, à ses fantasmes, à l'autre et à son couple. Ces trois derniers points constituent en fait d'autres solutions que le Kama Sutra.

La régularité dépend justement de cette stimulation : les couples qui s'investissent – donc volontairement – dans leur sexualité ont une activité tout aussi régulière, voire plus, que les jeunes couples. Il faut puiser en soi le désir d'avoir du désir.Etle Kama Sutra peut aider. Mais bien-sûr la sexualité devient moins régulière, moins intense et moins intéressante pour les couples qui ne font pas de démarche volontaire.

Il faut retenir qu'au début une démarche volontaire n'est pas nécessaire alors que quelques années après elle est importante.

Ce Kama Sutra prend pour base la vie quotidienne et il décrit comment inviter son partenaire en prétextant le montage d'un meuble Ikea. A partir d'un certain temps en couple, le meilleur moyen de pimenter sa vie sexuelle tourne-t-il davantage autour de faits de la vie quotidienne ?

Dans ce Kama Sutra spécial vieux couples il y a effectivement une référence à la vie quotidienne. En effet, pour ces couples installés ensemble le quotidien est incontournable. Ce qui réduit la vie sexuelle à  une portion très réduite. La solution est donc d'émettre des suggestions sexuelles en se basant sur ce quotidien. Ce quotidien prenant et qu'on a décidé de partager peut être pimenté par une sexualité non pas annexe mais connexe.

On peut très bien préparer le repas et se séduire, se caresser. On peut aussi faire une ballade pour accompagner ses enfants au parc tout en étant sensuel et érotique pour son compagnon. Si on ne profite pas de ces moments on risque de réduire sa vie sexuelle.

La sexualité des vieux couples devrait-elle se résumer à ce genre de manuels ?

Il faut noter que même si le Kama Sutra est un répertoire de positions effectuées par des amants depuis fort longtemps, il n'est pas exhaustif. Ce qui est intéressant, c'est de répertorier ce qu'on a découvert par soi-même dans le Kama Sutra de son couple.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !