Le gouvernement revoit ses objectifs d’économies à la baisse pour 2015... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L’État, qui devait économiser 21 milliards d’euros l’année prochaine, ne pourra pas atteindre ses objectifs.
L’État, qui devait économiser 21 milliards d’euros l’année prochaine, ne pourra pas atteindre ses objectifs.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Le gouvernement revoit ses objectifs d’économies à la baisse pour 2015... et les 9 autres infos éco du jour

1. Le gouvernement revoit ses objectifs d’économies à la baisse pour 2015. L’État, qui devait économiser 21 milliards d’euros l’année prochaine, ne pourra pas atteindre ses objectifs indique Michel Sapin dans un entretien à l’AFP. En cause, la faible inflation indique-t-il. «L'année prochaine, là où sur une hypothèse d'inflation de 1,5 % on faisait au-delà de 1 milliard d'économies par le seul gel de prestations, aujourd'hui ces économies sont remises en cause» explique le ministre des Finances. Ce dernier présentera dans trois semaines le projet de budget pour l’année 2015.


2. Chez Danone, Franck Riboud quitte ses fonctions de PDG. Le groupe agroalimentaire a annoncé la dissociation des fonctions de président et de directeur général. Franck Riboud, l’actuel patron du groupe et fils du co-fondateur de l’entreprise, restera néanmoins dans l’entreprise. L'évolution de gouvernance "répond au souhait de Franck Riboud de se concentrer sur les grandes orientations stratégiques de Danone à moyen et long terme et de préparer dans les meilleures conditions sa succession à la tête de l'entreprise", souligne l'entreprise dans un communiqué.

3. RFF et SNCF présentent leur nouvelle organisation. A partir du 1er janvier, conformément à la réforme ferroviaire, les deux entreprises seront réunies pour former: SNCF qui chapeautera SNCF Réseau et SNCF Mobilités. Guillaume Pepy, son président, a également annoncé la nomination d’un poste d'inspecteur général de la sécurité.

4. Prix du gaz : vers une hausse le 1er octobre. Selon le Figaro, GDF Suez devrait augmenter de 3,9% le prix du gaz. 7,9 millions de foyers sont concernés

5. Nouveau record de collecte pour l’assurance vie. Selon l’association française de l’assurance (Afa), l’encours de l’assurance vie s’élève à 3,9 milliards d’euros. Un record depuis juillet 2010, alors que le pays était en pleine crise. Lire l’éditorial de Jean-Marc Sylvestre

6. Pour faire cesser la grève chez Air France, le PDG fait du chantage. Dans une interview au Figaro, Frédéric Gagey a indiqué qu’en absence d’un accord entre la direction et les pilotes, il bloquerait toute opération de développement de la filiale low-cost Transavia. "Une chose est sûre : je n'engagerai pas de nouvelles capacités si nous ne tombons pas d'accord sur un mode de fonctionnement et de rémunération compatible avec le marché". La grève des pilotes d’Air France est prévue du 15 au 22 septembre.

7. Kering lance une entité dédiée à la lunette. La division sera baptisée Kering Eyewear afin de réunir les marques de lunette du groupe de luxe, dont le volume de ventes est d’environ 350 millions d’euros. Placée sous la direction de Roberto Vedovotto, Kering Eyewear assurera le design, le marketing, le développement et la commercialisation des produits.

8. Bayard Presse annonce le rachat de Peter Li. Ce groupe américain est spécialiste de publications destinées aux chrétiens et aux familles. En France, Peter Li éditait le site enfants.com.

9. La SNCF veut se positionner davantage sur le marché du covoiturage. L’entreprise ferroviaire va lancer IdVroom, un service de covoiturage pour les allers-retours domicile-travail. SNCF avait déjà acquis l’an passé le site 123envoiture.com.

10. Et les 3 villes préférées des cadres parisiens sont… Selon une étude de Cadremploi, Bordeaux, Lyon et Nantes sont les trois villes qui font le plus rêver les cadres de la région parisienne. Selon le site de recrutement, 7 cadres sur 10 seraient intéressés par venir travailler en région, même en cas de baisse de salaire.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !