La patron qui avait augmenté de 5000% un médicament achète 2 millions de dollars l’exemplaire unique du dernier album du Wu-Tang Clan… apparemment parce qu’il manque d’amis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
La patron qui avait augmenté de 5000% un médicament achète 2 millions de dollars l’exemplaire unique du dernier album du Wu-Tang Clan… apparemment parce qu’il manque d’amis
©Reuters

Bling Bling

La patron qui avait augmenté de 5000% un médicament achète 2 millions de dollars l’exemplaire unique du dernier album du Wu-Tang Clan… apparemment parce qu’il manque d’amis

Le Wu-Tang Clan est un groupe de rap iconique depuis les années 1990. Pour leur dernier album, ils ont décidé de faire quelque chose d'innovant : le vendre aux enchères, en un seul exemplaire. Celui qui l'a acheté est Martin Shkreli, un financier qui avait déjà défrayé la chronique.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »

Le Wu-Tang Clan est un des groupes de hip-hop les plus iconiques et admirés de la critique. Et dans la culture hip-hop, il y a la musique, mais également le business. C'est pour cela que les Wu-Tang ont décidé d'un nouveau business model pour leur dernier album : l'album, Once Upon A Time In Shaolin serait réalisé en exemplaire unique, dans une boîte sculptée à la main, avec un livret de 174 pages de parchemin avec les paroles et des explications et d'autres contenus. Les Wu-Tang ont ensuite recruté une startup d'enchères en ligne, Paddle8, pour le vendre. Et il a été vendu pour 2 millions de dollars.

Cette décision a été très controversée. On a accusé les Wu-Tang de trahir leurs fans, et de trahir l'esprit de la rue du hip-hop en vendant au plus offrant. Mais comme le signale Kelsey McKinney du site Fusion.net, les Wu-Tang ont très certainement gagné plus d'argent comme ça. Les Wu-Tang sont un groupe renommé mais les ventes d'album ont beaucoup baissé. Dans les années 1990, leurs deux premiers albums ont vendu plus de deux millions d'exemplaires chacun. Leur dernier album a vendu 60 000 exemplaires aux Etats-Unis. Même si on rajoute les revenus de la vente sur iTunes et du streaming, on n'aboutit pas à 2 millions de chiffre d'affaires pour un album. 

Et qui donc est l'heureux nouveau propriétaire de Once Upon A Time In Shaolin ? Martin Shkreli, dirigeant d'un fonds d'investissement qui avait déjà défrayé la chronique. Shkreli a choqué beaucoup de gens cette année lorsqu'il a ordonné à une entreprise que son fonds contrôle d'augmenter le prix d'un médicament utilisé pour soigner le Sida de 5 000 %--de 13,50 dollars par tablette à 750 dollars par tablette. Beaucoup y ont vu la preuve de l'horreur du système capitaliste, alors qu'on pourrait y voir l'inverse--en réponse à cette manoeuvre, des concurrents ont lancé des génériques moins cher, ce qui est le fonctionnement traditionnel du marché. Shkreli, pour sa part, n'a pas beaucoup fait pour aider sa réputation, déclarant qu'il aurait dû augmenter encore plus le prix du médicament.

Shkreli semble aimer provoquer. Après l'enchère, il raconte qu'il n'a toujours pas écouté l'album. Et Bloomberg rapporte qu'il aurait décidé de l'acheter parce que posséder l'album lui aurait permis de passer du temps avec des rappeurs et d'autres personnalités de la musique qui voudraient l'écouter. The Atlantic suppose que Shkreli veut juste des amis ; et après tout, avec ses sorties publiques, ça ne serait pas étonnant qu'il n'en ait pas. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !