La Chine fait tout en grand... même les dettes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les mesures de relance en Chine sont spectaculaires... mais d'où provient l'argent pour les financer ?
Les mesures de relance en Chine sont spectaculaires... mais d'où provient l'argent pour les financer ?
©Reuters

Decod'Eco

La Chine fait tout en grand... même les dettes

Les mesures de relance en Chine sont spectaculaires... mais d'où provient l'argent pour les financer ?

Chris Mayer

Chris Mayer

Rédacteur en Chef de Capital & Crisis et Crisis Point Trader. Chris Mayer s'occupe de la lettre américaine d'information Capital & Crisis, ainsi que du système de trading Crisis Point Trader. Ses analyses pertinentes et précises des problématiques financières ont été reprises souvent dans de nombreuses publications, et notamment dans le très réputé Grant's Interest Rate Observer.

Voir la bio »

La Chine semble tout faire en grand. Elle possède la plus grande centrale électrique et la plus longue ligne TGV au monde. Elle possède également les plus grandes toilettes publiques (pouvant accueillir plus de 1 000 personnes) et la plus grande pyramide de la planète.

Par conséquent, lorsqu'il s'agit d'essayer de faire décoller leur économie vacillante, les Chinois voient les choses en grand. L'économiste Ben Simpfendorfer note ainsi que pour la quatrième année depuis 2009, les mesures de relance du crédit en Chine s'élèvent à 11 000 milliards de dollars. "Assez pour acheter toutes les réserves en pétrole du monde entier pendant trois années consécutives", écrit Simpfendorfer, "même avec des prix du pétrole supérieurs à 100 $ le baril".

Pas de problème en Chine ? 

La plupart des gens ont tendance à croire que la Chine n'a pas de problème d'endettement. Cette vision est en contradiction avec les faits. Je cite à nouveau Ben Simpfendorfer, éditeur de l'excellent China Insider. Il a passé 15 ans à vivre et à investir en Asie et au Moyen-Orient.

Simpferdorfer s'est attelé à la tâche de calculer le niveau d'endettement de la Chine. Il s'est plongé dans les propres documents du gouvernement chinois. (Comme l'a autrefois observé le grand Izzy Stone, "tous les gouvernements mentent mais ils se mentent rarement à eux-mêmes"). Je n'entrerai pas dans les chiffres mais irai directement à la conclusion :

"L'économie chinoise est devenue de plus en plus dépendante de la dette au cours de la seconde moitié des années 2000. En outre, il y a encore plus de financements de dettes hors emprunts, ce qui rend difficile de mesurer avec précision l'augmentation de la dette nécessaire pour soutenir la croissance"...

Simpferdorfer fait référence ici aux prêts obscurs, effectués hors du système bancaire, et par conséquent plus difficiles à suivre. Toutefois, le résultat est un niveau élevé de la dette totale :

"Les niveaux d'endettement au total de la Chine sont encore beaucoup plus élevés que beaucoup d'autres pays d'Asie même s'ils sont inférieurs à ceux de Corée et des États-Unis. Toutefois, le niveau de dettes commerciales est le plus élevé au monde, même par rapport aux États-Unis".

En quoi cela est-il important ? 

C'est important parce que si la croissance de la Chine est principalement due aux effets temporaires des mesures de stimulation des dépenses, alors cela jette le doute sur la capacité de l'économie à maintenir ce rythme. Cela signifie qu'à l'avenir, la croissance ralentira.

Que nous réserve la Chine et pourquoi est-ce important à votre niveau ? Toutes les réponses sont par ici...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !