L'ASMR, meilleur allié pour retrouver le sommeil ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L'ASMR, meilleur allié pour retrouver le sommeil ?
©AFP

Bonnes feuilles

L'ASMR, meilleur allié pour retrouver le sommeil ?

Connaissez-vous l'ASMR ? Cet acronyme signifiant Autonomous Sensory Meridian Response (réponse des méridiens sensoriels autonomes) renvoie au sentiment profond de détente que peuvent susciter certains sons. Très populaires sur YouTube, ces vidéos agissent sur la zone réflexe du cerveau. Extrait de "ASMR : manuel d'orgasme cérébral" d'Elodie-Joy Jaubert, publié aux Editions First (2/2).

Elodie-Joy Jaubert

Elodie-Joy Jaubert

Élodie-Joy Jaubert a été pendant longtemps artiste ASMR. Elle est auteur de livres pratiques et blogueuse dans les domaines du bien-être, de la beauté et de la santé au naturel.

Voir la bio »

Peut-être faisiez-vous partie des chanceux et chanceuses qui, enfant, attendaient avec impatience le moment du coucher, quand un des parents venaient les border et accompagner leur endormissement par une ou plusieurs histoires ? Sans aucun doute, lire des histoires aux enfants pour qu’ils s’endorment est un rituel qui a largement fait ses preuves. Il a pour effet de réunir parents et enfants, de créer un moment d’intimité qui renforcera l’attention et la disponibilité de l’adulte auprès du petit. Un moment qui aura un effet rassurant, sécurisant et qui permettra une douce transition entre agitation et sommeil. Ne serait-ce donc pas, en partie, ce qui permet aujourd’hui à l’ASMR d’être un parfait somnifère ?

C’est vrai que les voix douces, les voix chuchotées, les ambiances tamisées, les gestes bienveillants utilisés généreusement par les artistes ASMR permettent de retrouver cette impression d’apaisement et d’attention maternelle/paternelle que nous pouvions avoir dans notre enfance. L’ASMR aura un tel effet sur le cerveau, par la montée d’endorphines, que, rapidement, une action bénéfique se fera sentir. D’ailleurs, l’ASMR a un tel pouvoir d’endormissement que les personnes y étant sensibles ne peuvent se permettre d’écouter ce type de vidéo ou podcast en voiture sans risquer de tomber rapidement dans un état de somnolence. L’apaisement et l’effet antistress sont si puissants que l’engourdissement du cerveau et la mollesse physique qui s’ensuivent annulent les réflexes. C’est pourquoi la « consommation » de l’ASMR est principalement appréciée le soir, au coucher, ou comme une déconnexion du moment présent.

Le bruit, fléau numéro 1 du sommeil ?

Il est étonnant que le bruit soit considéré comme le fl éau numéro 1 du sommeil des Français. Nous avons beau être endormis, nos oreilles continuent à percevoir des bruits, qui, même s’ils ne nous réveillent pas, perturbent notre sommeil. Comment alors expliquer que l’ASMR, qui est basée sur la voix et de nombreux sons/ bruits, peut, malgré tout, favoriser l’endormissement chez certaines personnes ?

Eh bien, les scientifiques parlent de « bruits blancs ». Ces deniers regroupent toutes les fréquences ou tous les bruits de fond permanents. On citera comme exemples certaines musiques ou encore le bruit des vagues. Peut-on alors imaginer que l’ASMR fasse, entre autres, partie de ces fameux « bruits blancs » qui peuvent accompagner l’endormissement ? Il est dit que ces bruits ont pour effet de créer un environnement favorable, de mettre l’esprit au repos, qu’ils rappellent des souvenirs agréables et font naître un sentiment de sécurité propice à l’abandon de soi et au sommeil.

La musique classique fait partie de ces « bruits blancs » et il a été démontré en 2008 par des chercheurs de l’Institut des sciences contemporaines de Budapest, en Hongrie, que toutes les tranches d’âges en apprécient les effets soporifiques et qu’elle atténue significativement les troubles du sommeil. On a pu démontrer son effet relaxant, qui réduit, dans le même temps, l’activité du système nerveux, l’anxiété, la pression sanguine, les fréquences cardiaque et respiratoire.

Extrait de "ASMR : manuel d'orgasme cérébral" d'Elodie-Joy Jaubert, publié aux Editions First

ASMR manuel d'orgasme cérébral d'Elodie-Joy Jaubert

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !