JO : tout pour comprendre les 8 nouvelles disciplines sportives introduites à Sotchi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
JO : tout pour comprendre les 8 nouvelles disciplines sportives introduites à Sotchi
©Reuters

Nouveautés

JO : tout pour comprendre les 8 nouvelles disciplines sportives introduites à Sotchi

En 2014, à Sotchi, vous pourrez voir pour la première fois du ski half-pipe, du patinage sur glace en équipe et du saut à ski féminin.

Huit nouvelles épreuves feront leur entrée cette année aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, qui s’ouvrent vendredi 7 février, du patinage sur glace par équipe au saut à ski féminin.

De nouvelles épreuves qui ont subi des examens stricts de la part du CIO, le Comité international olympique, avant de pouvoir rejoindre la liste officielle des disciplines olympiques.

Car, comme l’explique smithsonianmag.com, le comité fait ses choix en fonction d’un ensemble de facteurs précis, dont l’intérêt de la discipline auprès des foules. Pour être retenue, les représentants de la nouvelle discipline en question doivent soumettre une requête au CIO pour être éligible. Si la discipline fait partie d’un sport déjà reconnue par le comité, comme le ski, ce dernier évalue sa valeur au regard de son potentiel de compétitivité… et s’il y a assez d’athlètes pour s’affronter. Le comité prend également en compte le coût de la mise en scène de la compétition et l’impact potentiel sur les audiences des chaînes de télé.

Mais malgré des critères précis, le processus de décision est parfois critiqué, comme lors du rejet du saut à ski féminin en 2006… alors que son pendant masculin existe depuis 1924. Ils étaient nombreux à y voir une discrimination, qui n’a plus lieu d’être puisque la discipline fait son entrée cette année à Sotchi, parmi huit autres disciplines.

Le saut à ski féminin

Le principe est strictement le même chez les femmes, que chez les hommes. Les dames s’élanceront d’un grand tremplin avec des skis de 2,50 m et tenteront d’aller le plus loin possible.

Le patinage sur glace en équipe

La discipline est un mix entre le patinage sur glace et la gymnastique par équipe : les représentants des différentes nations devront accomplir un programme court en solo, les hommes comme les femmes, et en couple. Plus les participants remportent de points et plus l’équipe a de chances de gagner.

Le ski et le snowboard slopestyle masculin et féminin

Qu’il soit en ski ou en snowboard, le principe du slopestyle est le même : descendre une piste et effectuer, grâce aux rampes et aux rails installés, les plus figures les plus acrobatiques possible.

Le slalom géant parallèle en snowboard masculin et féminin

Comme en ski, les athlètes doivent descendre une piste en slalomant entre les portes. Une discipline considérée par les snowboarders eux-mêmes comme plus difficile que sa version en ski, l’espace entre les portes étant réduit.

Le ski half-pipe

La discipline est largement inspirée des snowboarders. Le principe est d’ailleurs le même : les skieurs glissent dans un demi-tube, long de 200 m, et doivent réaliser des figures à chaque extrémités, évaluées par un jury.

Le relais par équipes en luge

Le relais en luge est similaire à la version individuelle de la discipline : les participants descendent une pente et passent le flambeau, à un moment donné, à un membre de leur équipe. L’équipe victorieuse est celle qui va le plus vite.

Le relais mixte en biathlon

Les équipes sont composées de deux femmes, qui s’élancent en premier dans une boucle d’au moins 6 kilomètres, et de deux hommes. Des tirs sont prévus aux 2e et 4e kilomètres. Précision et vitesse sont les maîtres-mots.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !