Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Les folles gaietés du confinement

Jean Castex est-il un "produit de première nécessité" ?

Nous avons la réponse. Mais nous sommes curieux de connaître la vôtre.

Obligés de fermer, les commerces de proximité crient qu'on les assassine. Les libraires, condamnés au même sort, hurlent qu'on les tue. Le Premier ministre, homme doux et proche du terrain (il le répète à chaque occasion), a été sensible à leurs souffrances. 

Et il a fait quoi notre brave Castex ? Eh bien il a interdit aux grandes surfaces qui, elles, peuvent rester ouvertes, de vendre les produits qui ne sont pas de " première nécessité". Voilà une idée qu'elle est bonne ! 

Dans le temps, on déshabillait Paul pour habiller Jacques. Avec Castex on déshabille Paul et on déshabille Jacques. Génial non ? Paul mal fringué est supposé trouver son bonheur en voyant Jacques mal fringué. 

On ne sait quel est le conseiller qui a soufflé cette riche idée au Premier ministre. Mais on est sûr que Castex a choisi des conseillers plus nigauds que lui afin qu'ils ne lui portent pas ombrage. 

Des milliers de petits commerçants vont être en faillite. Des milliers d'employés des grandes surfaces se retrouveront au chômage. Ca s'appelle l'équité selon Castex... 

Vous avez un caillou dans votre chaussure droite et ça vous fait mal ? Mettez un caillou dans votre chaussure gauche et là aussi vous aurez mal. Il n'y a pas de raison que votre pied droit soit endolori et pas votre pied gauche. Na ! 

Jean Castex figure toujours en tête de gondole au rayon de cette grande surface qu'est Matignon. Il n'y est pas depuis longtemps. Mais quelque chose nous dit qu'il approche de sa date de péremption. 

On demandait à la Zazie de Raymond Queneau ce qu'elle voulait faire quand elle serait grande. "Instit !". "Pourquoi ?". Zazie sublime : "pour faire chier les gamins !". Un jour Macron demanda à Castex s'il voulait être Premier ministre. "Oui". "Pourquoi ?", l'interrogea le chef de l'Etat. "Pour faire chier les Français", répondit Castex. 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.