Swag, crédibilité, présence : pourquoi Kanye West et Jay-Z sont les meilleurs rappeurs au monde ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Swag, crédibilité, présence : 
pourquoi Kanye West et Jay-Z sont 
les meilleurs rappeurs au monde ?
©

Gangstas

Swag, crédibilité, présence : pourquoi Kanye West et Jay-Z sont les meilleurs rappeurs au monde ?

Kanye West et Jay-z terminent une tournée de trois dates en France. Les critiques sont unanimes : grandiose. Retour sur une domination du rap US.

Olivier Cachin

Olivier Cachin

Olivier Cachin est journaliste, écrivain et animateur de télé (RapLine,…) dans la mouvance Hip-Hop. Il a publié une quinzaine d’ouvrages sur le rap et le hip hop et la soul.

Voir la bio »

Atlantico :  Comment reconnait-on un bon rappeur comme Jay-Z ou Kanye West?

Olivier CachinLa différence s'appelle le "swag"(la cool attitude). Un bon rappeur a forcément le "swag". Il a de la présence, du charisme et de la pertinence. C'est le cas de Jay-Z. Avant, il n'était qu'un dealer de quartier et il rappait sur ça. Désormais, il parle de sa vie de multimillionnaire. Il reste fidèle à lui-même. En plus, il a conjuré la malédiction de l'âge dans le rap. A 40 ans, il fait partie de la 5ème ou 6ème génération et pourtant, il est encore là. Kanye West, lui, est plus middle-class. Il incarne très bien le fantasme des gens qui veulent ce qu'ils n'ont pas. Les pauvres veulent être riches. C'est un véritable trendsetter. Il va dans des milieux qui ne sont pas forcément les siens à la base (la mode,...). Il fait entrer le rap dans des endroits beaucoup plus huppés, là où cette musique n'a pas forcément sa place à la base, là où les valeurs ne sont pas les mêmes. C'est en ça qu'il est très bon.
En plus, ce sont deux rappeurs différents et complémentaires.

Pourquoi ont-ils autant de succès ?

Ces deux rappeurs ont toujours -outre leur pertinence comme je le disais plus haut - le bon sample qui va bien, la bonne mélodie. Jay-Z a une présence scénique juste dingue. Et un vrai talent pour les métaphores. Quand il chante "Song cry", il dit que faute de larmes, il va faire pleurer la chanson. C'est beau comme Berthe Sylva qui chante les Roses Blanches. C'est très lyrique, il a un vrai don. Ce sont aussi de très bons hommes d'affaires. Ils savent où ils mettent les pieds. Ils savent s'entourer des meilleurs producteurs. On est au sommet du sommet avec eux.

Ce qui explique l'engouement durant leurs concerts en France notamment...

Bien sûr !  Ce sont eux les patrons ! Ils étaient là à Paris pour montrer que ce sont eux les rois de l'entertainment. Dans notre pays, il y a de très bonnes choses mais les Américains sont au-delà de ce que l'on fait. Pendant ces concerts, il y avait quelques lasers et effets spéciaux mais surtout il y avait deux mecs seuls sur scène sans danseuses ou décors. C'était spectaculaire. Ce sont clairement deux monstres du show-business. Rajoutez à ça une série de hits et la machine s'emballe. Et pour couronner le tout, ils ont eu cette idée débile mais géniale de faire le même morceau dix fois (Niggas in Paris ndlr) en rappel à la fin. Les gens étaient tout simplement en transe.

Propos recueillis par Valérie Meret

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !