Ils ont le pétrole, nous avons la gastronomie : la France est le pays où l’on dénombre le plus de restaurants étoilés au guide Michelin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ils ont le pétrole, nous avons la gastronomie : la France est le pays où l’on dénombre le plus de restaurants étoilés au guide Michelin
©flickr.com

Bonnes feuilles

Ils ont le pétrole, nous avons la gastronomie : la France est le pays où l’on dénombre le plus de restaurants étoilés au guide Michelin

Qui décroche les plus gros jackpots de l'Euro Millions ? Quel pays d'Europe fait le plus de bébés ? En 50 cartes et infographies commentées par l'auteur, voici la France au sommet de sa gloire ! Extrait de "Atlas de la France qui gagne", de Didier Porte, publié aux éditions Autrement (2/2).

Didier Porte

Didier Porte

Didier Porte est diplômé de sciences économiques à Paris X, journaliste et humoriste. Ancien chroniqueur sur France Inter, il officie désormais sur Paris Première, Mediapart et pour Arrêt sur images.

Voir la bio »

S’il est un domaine où la suprématie française ne saurait être contestée, c’est bien celui de la gastronomie. Nous avons quasiment nationalisé la discipline. Et même si les Chinois (encore eux !) peuvent se prévaloir de quelques siècles d’avance sur nous en matière de raffinement culinaire, ça fait une paye qu’on leur met la pâtée, à ces foutus mangeurs de shar-Peïs !… Pardon, je m’emporte.

Qu’on se le dise donc une bonne fois pour toutes : la gastronomie française est la plus grande au monde et Paul Bocuse est son prophète. D’ailleurs, nous sommes le pays où l’on dénombre le plus de restaurants étoilés au guide Michelin. Et toc ! (toque !)

Bien sûr, les professionnels de l’autodénigrement ne manqueront pas d’essayer de gâcher notre plaisir en faisant remarquer au passage, comme ça, l’air de rien, que même augmenté de la Principauté de Monaco, l’Hexagone ne compte qu’une grosse centaine de restaurants doublement et triplement étoilés au fameux guide, contre près de 150 pour le Japon. Lequel nous tient donc la dragée haute dans le domaine de la très grande cuisine. À ces Nippons impudents qui prétendent nous damer le pion sous prétexte qu’ils ont plus d’établissements deux et trois étoiles que nous dans le guide de référence que NOUS avons créé, ma réponse sera d’autant plus cinglante qu’elle tiendra en un seul mot : Fukushima ! Traduction : nous, en France, quand on amène une tête de veau sauce ravigote à la table d’un client, et qu’avant de la lui découper on la passe au compteur Geiger, ce dernier ne se met pas à jouer La Marseillaise avec l’aiguille qui fait trois fois le tour du compteur à becquerels !… Eh oui, les amis ! La différence entre nous et vous, c’est que nos trois étoiles, ils sont peut-être moins nombreux que les vôtres, mais tous à bonne distance de Mururoa !

Allez, sans rancune et santé !

Extrait de "Atlas de la France qui gagne", de Didier Porte, publié aux éditions AutrementPour acheter ce livre, cliquez ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !