Grégory Doucet veut des « urinoirs inclusifs » ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Grégory Doucet souhaite installer des « urinoirs inclusifs » pour les femmes dans la ville de Lyon.
Grégory Doucet souhaite installer des « urinoirs inclusifs » pour les femmes dans la ville de Lyon.
©JEFF PACHOUD / AFP

Faut ce qu’il faut…

Grégory Doucet veut des « urinoirs inclusifs » !

Le maire de Lyon ne néglige rien pour soulager ses administrées.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Laurent Wauquiez avait offert un million d’euros pour améliorer la sécurité à Lyon, ville ravagée par la délinquance. Principalement en finançant l’installation de caméras de vidéosurveillance.

Ça n’a pas plus à Grégory Doucet qui y a vu une inacceptable menace policière. Des caméras de vidéosurveillance pour fliquer la jeunesse si vivante quoi qu’un peu turbulente des quartiers de la Guillotière et de la Duchère ? Jamais, a dit Grégory Doucet.

Et à destination de Laurent Wauquiez, il a dressé une liste de ce qui lui paraissait indispensable. Une camionnette avec des panneaux de signalisation routière. Peut-être pour  familiariser les adeptes des rodéos sauvages avec le code de la route ?

Plus surprenant, il a réclamé des « urinoirs inclusifs » pour les femmes. On ignore s’il a prévu ce genre d’édifice pour les transgenres… ? Laurent Wauquiez a aussitôt retiré son offre, ne voulant pas financer des « gadgets idéologiques ». Méchant Wauquiez !

À Lire Aussi

Jamais, au grand jamais, Macron n’aurait dû rencontrer Ebrahim Raïssi !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !