Qui se cache derrière les agents de joueurs de foot ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Qui se cache derrière
les agents de joueurs de foot ?
©

Football business

Qui se cache derrière les agents de joueurs de foot ?

Le championnat de football de Ligue 1 s’est achevé dimanche soir. Le marché des transferts va enfin pouvoir officiellement commencer. Stars de ce mercato : les agents de joueurs, un métier méconnu...

Arnaud Péricard

Arnaud Péricard

Arnaud Pericard est Avocat aux barreaux de Paris et de New York (USA).

Il est associés fondateur du cabinet Chevalier pericard Connesson & Associés de puis 2005.  

Voir la bio »

Cela fait longtemps que l’opprobre a été jeté sur le métier d'agent de joueurs de foot. Profession inconnue, elle et pourtant l’une des plus réglementées, notamment en France où les avancées ont été marquantes depuis une année.

Car n’est pas agent qui veut… L’exercice de la profession est conditionné à l’obtention d’une licence professionnelle délivrée par la Fédération française de football. Et depuis quelques mois, les avocats peuvent désormais exercer en tant qu’agent. C'est une clarification nécessaire et un alignement sur le modèle anglo-saxon : la profession sous cette impulsion va donc se professionnaliser davantage.

L’agent français est un artisan, il travaille seul avec un réseau de « scouts », de détecteurs de talents, de rabatteurs qui sont chargés d’identifier les profils et les joueurs. Il n’a peut être pas encore complètement intégré les nécessités d’encadrement : expert comptable, avocats, attaché de presse... Parfois l’agent de joueurs est même agent d’image, il recherche les partenariats et les sponsors pour ses joueurs.

En matière de transferts, certaines pratiques sont toujours discutables mais pas toujours du fait des agents. Qui sait en effet que les joueurs ne payent jamais leurs agents ? Ces derniers sont en effet rémunérés par les clubs à travers un montage de façade permettant aux clubs de mandater l’agent pour lui trouver un joueur… Dorénavant et grâce à la dernière loi de finances, les clubs peuvent désormais rémunérer les agents en direct en imputant le montant sur les feuilles de paie des joueurs. Quel sera l’impact de cette mesure dans la moralisation des pratiques ?

Autre tendance, l’élargissement des frontières. On sait qu’en matière de football, l’UEFA a toujours été un précurseur : Israël et la Turquie en sont en effet membres sans appartenir géographiquement au continent européen. On savait aussi le footballeur français exportable en Espagne, au Royaume-Uni, en Italie… Mais on sait beaucoup moins que désormais beaucoup de nos compatriotes jouent en Russie, en République Tchèque, en Turquie, en Grèce mais aussi en Chine ou en Corée… De nouveaux territoires à explorer pour des agents sans frontières mais dans des cadres réglementaires plus aléatoires et dans des contextes parfois plus houleux.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !