Finalement l’Inde fera sans Dassault pour acheter ses Rafale... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L’Inde ne passera pas par Dassault pour acheter ses Rafale.
L’Inde ne passera pas par Dassault pour acheter ses Rafale.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Finalement l’Inde fera sans Dassault pour acheter ses Rafale... et les 9 autres infos éco du jour

1. Finalement l’Inde ne passera pas par Dassault pour acheter ses Rafale. Après des mois de négociations, le ministre de la Défense indien a indiqué lundi que les commandes de Rafale se feront "de gouvernement à gouvernement". En d’autres termes, l’exécutif indien enterre le contrat qu’il devait passer avec Dassault aviation où il était question d’un transfert de la fabrication sur place. L'Inde était en négociations exclusives depuis 2012 avec Dassault Aviation pour l'achat de 126 Rafale, dont 108 fabriqués dans le pays. "L'objectif ne pouvait être atteint que dans un accord de gouvernement à gouvernement. (...) Au lieu de passer par un appel d'offres, qui a entraîné confusion et chaos, il a été décidé que nous passerions par le G2G" (gouvernement à gouvernement)" a indiqué le ministre à une agence de presse indienne.

2. Impôts locaux : les grandes villes annoncent des hausses. Selon un classement du Figaro, les grandes métropoles feront passer à la caisse leurs administrés avec la cuvée 2015 des impôts locaux. 5% à Marseille ou à Lyon, +10% à Lille et même jusqu'à+15% à Toulouse. En cause, selon les municipalités, la baisse de la dotation de l'Etat

3. La Grèce réfute se préparer à une faillite. Le gouvernement a démenti une information du Financial Times selon laquelle le pays serait en train de se préparer à une défaut. Alors qu'un accord avec les créanciers est nécessaire d'ici la fin du mois, rien n'est moins sur qu'il puisse être obtenu.

4. L'héritière de la maison Nina Ricci condamnée à 1 an ferme. Arlette Ricci était accusée de fraude fiscale, le tribunal indiquant que cette dernière a caché "pendant plus de 20 ans" quelque 18,7 millions d'euros dont elle avait hérité. Elle écope de trois ans de prison, dont deux avec sursis, et un million d'euros d'amende.

5. Pour Carlos Tavares, PSA se redresse. Dans une interview au Figaro, le président de PSA tire un premier ¬bilan du redressement de l'entreprise un an après le lancement du plan "Back in the Race". "Un an plus tard, on peut dire qu'une petite partie seulement de ce potentiel s'est concrétisée. Ce n'est que le début! (...) Les collaborateurs de PSA, peuvent voir les résultats de leurs efforts et de l'énergie" estime Carlos Tavares.

6. Emploi : François Hollande veut faire "simple et efficace".  C’est ce que rapporte le ministre de la Ville, Patrick Kanner à l’AFP à l’issue d’une réunion gouvernementale. Nous avons fait le bilan de toutes les mesures concernant la mise en œuvre des dispositifs aidés de l'emploi" précise le ministre, ajoutant que le Président souhaite "accélérer" ces politiques.

7. Alcatel-Lucent pourrait céder ses activités mobiles à Nokia. D'après Bloomberg, l'entreprises française s'apprête à vendre ses activités dans les réseaux mobiles à Nokia. Une annonce pourrait même intervenir cette semaine précise Bloomberg.

8. Les produits phytosanitaires en débat. Le Parlement étudie ce mardi la possibilité d’interdire les produits phytosanitaires pour les communes et ce, dès 2017. A l'origine prévue pour le 1er janvier 2020, l’association Eco Maire estime dans un communiqué que "cette mesure est une contrainte supplémentaire pour les communes qui en ont déjà beaucoup" mais affirme cependant sa nécessité.

9. En France, Apple n'en aurait pas terminé avec le fisc. Selon l'Express, la marque à la pomme serait sous le coup d'une enquête des services de Bercy et ce, depuis mars 2014. Le contrôle porterait sur les exercices 2011 à 2013 où Apple est accusé d'avoir sous-estimé le chiffre d'affaires.

10. Nokia veut vendre sa division cartographie, Uber sur les rangs. Selon Bloomberg, l’entreprise pourrait se séparer de Here pour 2,1 milliards de dollars. Il y a 7 ans, Nokia avait acheté cette activité 4 fois plus chère.  Toujours selon Bloomberg, un groupement de constructeurs automobiles allemands et Uber seraient intéressés pour s’emparer de l’activité.

 

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !