Faudra-t-il instituer une journée contre l’hidalgophobie ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Faudra-t-il instituer une journée contre l’hidalgophobie ?
©

Anne Hidalgo a eu une idée !

Faudra-t-il instituer une journée contre l’hidalgophobie ?

A la mairie de Paris ça pétille d'intelligence et d'imagination. La dernière trouvaille est croquignolesque.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

J'ai reçu - et je ne suis pas le seul- un tweet qui valait un rayon de soleil en ces tristes journées froides et pluvieuses. "La grossophobie est une réalité vécue par nombre de citoyennes et de citoyens. Dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations la Ville de Paris lève le voile sur ce phénomène et s'engage".

Oui, oh oui, merci Anne Hidalgo ! Aucun de vos prédécesseurs n'y avait pensé avant vous ! Les Chiracs, Tiberi, Delanoë délaissaient ce combat essentiel pour s'occuper de tâches subalternes comme la circulation, les transports en commun et le ramassage des ordures. Il était temps que cela cesse. Et que s'engage enfin le combat historique contre une discrimination honteusement oubliée.

 Je vois aussi un immense avantage à la démarche courageuse consistant  à "lever le voile" sur la grossophobie. Ainsi on va enfin s'intéresser à cette phobie dont la mise en évidence fera qu'on nous lâchera la grappe avec toutes les autres phobies. L'agoraphobie, l'arachnophobie, la phobie des voitures, la phobie des sommets, l'homophobie.

Et surtout l'une d'entre elle dont on nous rabat les oreilles : l'islamophobie.

Pendant des années cette dernière a régné sans partage sur nos âmes et nos consciences. Elle était omniprésente dans les journaux, les radios et les télévisions. Pour vous faire taire on vous traitait d'islamophobe. Et c'était comme si on vous collait un sparadrap sur la bouche.

Maintenant on va pouvoir ranger toutes ces phobies aux oubliettes. Et scruter de près la défense des gros en détresse. Ils sont, nous dit Anne Hidalgo, discriminés. Nous attendons donc d'elle une campagne d'affiches avec des créatures bien en chair et avec le slogan "rondes et heureuses". Et pour les hommes, un très fashion "fat is beautiful". Comme modèle je verrais bien Gérard Depardieu. Ah mais non : il n'est pas de gauche.

Pour les islamophobes indécrottables et vindicatifs une suggestion. Si dans la rue vous voyez une femme en burqa et qu'il vous prend l'envie de lui dire que sa tenue vous déplait choisissez en une plutôt grasse que maigre. Si on vous accuse alors d'islamophobie vous répondrez : "Moi jamais, je suis grossophobe".

Si le tweet de la mairie de Paris vous semble atteindre les sommets de la bêtise vous aurez toujours la ressource de vous revendiquer hidalgophobe. Ou connophobe. Mais là, vous l'avez bien compris il s'agit d'un pléonasme.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Paris: Hidalgo fait adopter un budget qui consolide la fuite des classes moyennesRencontres avec Macron, Hollande et Hidalgo, avant une conférence privée : la journée chargée de Barack Obama à ParisAccoyer tire sur Les Républicains avant de partir, Copé & Chatel les achèvent, Bertrand dit qu'il aurait battu Wauquiez ; Macron : problèmes de déco; "Hidalgo cramée, Griveaux gamin" Royal veut Paris ; d'Ormesson, la droite qui plait à tout le monde

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !