Et la palme de l’islamo-compatibilité au sein du gouvernement est attribuée à Marlène Schiappa ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Et la palme de l’islamo-compatibilité au sein du gouvernement est attribuée à Marlène Schiappa !
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Matignon c'est la Mecque…

Et la palme de l’islamo-compatibilité au sein du gouvernement est attribuée à Marlène Schiappa !

Elle les bat tous et toutes. La compétition est pourtant rude dans ce domaine.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Quand le Président de la République a formé le nouveau gouvernement tous les postulants et impétrants ont été présentés à des magistrats. Ceux-ci avaient pour mission de s'assurer que les ministrables payaient leurs impôts rubis sur l'ongle, déclaraient honnêtement leur fortune, leurs revenus et ne pouvaient nullement être accusés de conflits d'intérêts. C'était beau, pur et louable. 

Le Président de la République a également veillé à ce que aucun(e) de ses ministres ne soient un(e) laïcard(e) acharné(e). Vous pouvez fouiller autant que vous voulez dans les biographies et les déclarations des membres du gouvernement, vous n'y trouverez pas la moindre trace, même la plus infime, d'islamophobie. Au temps de la Sainte Inquisition espagnole, on parlait de la limpieza di sangre. Dans le gouvernement d'Edouard Philippe elle est, s'agissant de la l'islam, garantie. Pas de sang impur… 

Le Premier ministre avait déjà montré patte blanche quand il était maire du Havre. Des subventions généreuses furent accordées par lui pour la construction d'une mosquée que d'aucuns considèrent  comme radicale et salafiste. C'est sous mandat, et avec son assentiment, que l'association "Havre Espoir" reçut le théologien Hani Ramadan. Ce dernier est le frère de Tarik Ramadan qui envisage benoitement un "moratoire" sur la lapidation. Hani n'a que faire de ces compromissions : il est pour l'application stricte de la charia. 

On comprend que M. Philippe ai choisi Gérald Darmanin comme ministre de l'Action et des Comptes Publics. L'ancien maire de Tourcoing, proche d'Alain Juppé tout comme le Premier ministre, s'est illustré par quelques fortes déclarations. "Il y a en France une hystérie autour de l'islam" a-t-il dit. L'auteur de ces lignes doit faire partie des hystériques… 

Et encore, cette déclaration la plus éloquente, la plus cynique, la plus électoraliste. Constatant que si Nicolas Sarkozy avait perdu les élections en 2012, c'est parce que "90% des musulmans avaient voté contre lui" le maire de Tourcoing (il l'était avant de devenir ministre) avait lâché : "c'est une anomalie. Conservateurs sur les sujets de société et plutôt libéraux en économie, ils – les musulmans – devraient majoritairement voter à droite". En conséquence de quoi M. Darmanin fit le nécessaire dans sa ville pour pérenniser son poste de maire. Et gagna son ticket d'entrée dans le gouvernement de M. Philippe. 

Mais le pompon revient à la pom pom girl du gouvernement, Marlène Schiappa. Elle est secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes. A propos de ce qui va suivre, merci de bien noter cet intitulé. Quand elle était adjointe au maire socialiste du Mans, Marlène Schiappa prit vigoureusement position en faveur du voile. 

Avec un raisonnement aussi biscornu que le fameux fusil à tirer dans les coins. "L'article premier de la loi de 1905 prévoir que la République "ne reconnait, ne salarie, ni  ne subventionne aucun culte". Ni plus ni moins. Interdire le voile, c'est reconnaître le voile comme signe religieux. Interdire le voile, c'est reconnaître une religion. Interdire le voile à l'école est donc contraire à la loi de 1905". 

On relit ensemble ? "Interdire le voile c'est reconnaître une religion" !! Jamais l'association des coupeurs de cheveux en quatre, ni celle des enculeur de mouches n'aurait trouvé une formule aussi lumineuse et limpide. Je suis allé chercher du côté des plus ravagés des scholasticiens du Moyen-Age, chez les plus tordus des talmudistes juifs : rien qui puisse égaler l'Himalaya de la pensée de Marlène Schiappa. 

Il faut dire qu'elle est de bonne famille et a donc reçu une excellente éducation. Elle est la fille de Jean-Marc Schiappa, patron de la Libre Pensée, une association athéiste militante qui pourfend les malheureux curés, pas les imams qui nous restent. Nous voici revenus à la limpieza di sangre espagnole. Bon sang ne saurait mentir… 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !