Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?
©- / AFP

Il aime l'ancien

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

Pour créer des emplois le chef de l'Etat n'est pas très fort. Mais pour ce qui est des mots...

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Comme tout le monde on connaissait "une vie de patachon". Mais on ignorait le sens de "patachonner". C'est pourquoi afin de rédiger cet article il nous a fallu mener d'épuisantes et fastidieuses recherches. En voici le fruit.

Au départ il y la "patache". Un moyen de locomotion disparu depuis belle lurette. C'était une sorte d'hybride entre une diligence misérable et une roulotte délabrée. Un truc pour les pauvres donc. 

Les conducteurs des pataches étaient appelés les "patachons". Leur réputation n'était guère flatteuse. Ils se bourraient la gueule et complètement saouls troussaient les servantes des auberges dans lesquelles ils s'arrêtaient. D'où l'expression "une vie de patachon".

Mais "se patachonner" on ne connaissait pas. C'est Macron qui a utilisé cette formule. Le chef de l'Etat était en déplacement à Pau. Un professeur de collège l'a apostrophé en lui reprochant vivement d'avoir accordé la Légion d'honneur au patron de Black Rock France. Un Président vulgaire comme ceux qui l'ont précédé aurait répliqué "casse-toi pauv' con" ou "ça m'en touche une s'en faire bouger l'autre". 

Macron est bien au-dessus de ça. Il aime ce qui est désuet, les bons vieux mots à l'ancienne qui sentent la naphtaline. On lui devait déjà "carabistouille" et "poudre de perlimpinpin". Et avec élégance il a répondu "Vous patachonnez dans la tête". Mais ça veut dire quoi ? 

Nous avons cherché dans le Larousse : rien ! Nous étions désespérés. Mais Le Parisien est providentiellement venu à notre secours. Le journal a interrogé une linguiste. D'après elle "se patachonner" a disparu à la fin du 19ème siècle. D'où le silence du Larousse. Le sens de cette expression, selon elle : être fou, zinzin, marteau, travailler du chapeau. Ainsi Macron a fait savoir à l'enseignant (traduisons en termes plus triviaux) qu'il "n'allait pas bien dans sa pauvre tête". 

Si le Président de la République fouille assis dans les très vieux dictionnaires c'est qu'il lui faut effacer son image clivante de président trop "in". Il veut être aussi l'héritier de la France de toujours. En s'adressant à l'enseignant il lui a dit "mon ami" avec la condescendance d'un chatelain s'adressant à son cocher. Le prof interviewé par La Dépêche l'a mal pris. " Je ne suis pas son ami" a-t-il déclaré. C'est à lui que nous laisserons le dernier mot. Il est bon. 

PS : "Patache" dans l'argot des cheminots a un sens plutôt péjoratif : un train de marchandise qui avance très lentement. Macron va se mettre encore plus à dos les grévistes de la SNCF. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !