Eric Zemmour connaissez-vous le nom de Missak Manouchian ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Zemmour lors de sa visite au mémorial du génocide arménien de Tsitsernakaberd à Erevan, le 12 décembre 2021.
Eric Zemmour lors de sa visite au mémorial du génocide arménien de Tsitsernakaberd à Erevan, le 12 décembre 2021.
©Karen MINASYAN / AFP

Si Erevan m’était contée…

Eric Zemmour connaissez-vous le nom de Missak Manouchian ?

Il le connaît sans aucun doute mais il a été obligé par lui-même de l’ignorer !

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Eric Zemmour était à Erervan, la capitale de l’Arménie. Certains y ont vu une manœuvre électorale car il y a en France beaucoup de Franco-arméniens qui votent. Mais l’important n’est pas là.

L’Arménie a deux héros nationaux qui vécurent et moururent en France. Charles Aznavour (Aznavourian) et Missak Manouchian, fusillé en 1944 par les nazis.

Manouchian fut le chef militaire des FTP-MOI. Des jeunes combattants communistes, et juifs pour la plupart, qui multiplièrent dans Paris des attentats contre l’occupant.

Ils étaient 23 avec Manouchian à avoir été fusillés par les nazis. L’Affiche Rouge de Vichy qui les dénonçait comme « l’armée du crime » les rendit célèbres. Il y a à Erevan des rues Manouchian et Aznavourian. Zemmour est-il allé déposer une gerbe devant ces plaques ? Pour Aznavour, c’était possible. Pour Manouchian, c‘était impossible.

Le chef militaire des FTP-MOI fut en effet arrêté par les Brigades Spéciales de la police de Vichy. Après l’avoir torturé, les flics vichyssois le livrèrent à la Gestapo. Et concernant Vichy, dont il commente l’activité avec bienveillance, Zemmour a un problème.

À Lire Aussi

Trop de Zemmour tue le Zemmour

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Est-il licite de vouloir tuer Eric Zemmour ?Et 80 ans ans après le maréchal Pétain, Anne Hidalgo parla du « vent mauvais » qui souffle sur la France !

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !