En voulant réformer l'assurance-chômage, Emmanuel Macron provoque la colère de la gauche... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Emmanuel Macron a provoqué la colère de la gauche.
Emmanuel Macron a provoqué la colère de la gauche.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

En voulant réformer l'assurance-chômage, Emmanuel Macron provoque la colère de la gauche... et les 9 autres infos éco du jour

1. En voulant réformer l'assurance chômage, Emmanuel Macron provoque la colère de la gauche. Après avoir déclaré hier au JDD qu’il ne devait "pas y avoir ni tabou, ni posture" concernant la durée et le montant des allocations chômage, le ministre de l’Economie n’a pas tardé à susciter de nombreuses réactions dans son camp. En tête, Jean-Christophe Cambadélis. Le Premier secrétaire du PS, a rappelé que "la gauche n’a pas de tabous mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s’exprime, les ministres appliquent". Ségolène Royal et Marisol Touraine ont, quant à elle, réagit avec plus de prudence, parlant d’une "petite maladresse de vocabulaire" ou rappelant "qu'il faut savoir prendre le temps de la réflexion et associer les acteurs qui sont directement concernés". Dimanche, Emmanuel Macron indiquait au Journal du Dimanche que "l'assurance chômage est en déficit de 4 milliards d'euros ; quel responsable politique peut s'en satisfaire? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là."

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Le FMI demande des "mesures audacieuses" pour faire repartir l’économie. Réunis à Washington, les 188 pays membres ont appelé les gouvernements à ne pas prendre des mesures de resserrement budgétaire trop drastiques qui contribueraient à bloquer la croissance. Le Fonds monétaire a par ailleurs revu ses prévisions de croissance de l’économie mondiale à la baisse cette semaine et l’estiment à 3.3%.

3. Les salaires en hausse dans le monde de la finance. C’est ce que prévoit le cabinet de recrutement Robert Half, dans son étude annuelle parue aujourd’hui. Le marché, comprenant banque, assurance et comptabilité, reprendrait un peu de couleurs, tant sur le plan des créations de postes que sur la hausse des rémunérations.

4. Les banques se mettent d’accord pour éviter une nouvelle crise financière. 18 établissements américains, asiatiques et européens ont décidé de jouer le jeu samedi dernier. Elles se sont concertées afin de modifier les règles de fonctionnement du marché de produits dérivé afin d’éviter qu’une faillite de l'une d'entre elles ne provoque la chute de l’ensemble du système. Ce marché représente 7 000 milliards de dollars.

5. L’excédent commercial de la Chine a doublé en un an. C’est ce que révèlent les chiffres des douanes publiés aujourd’hui. Ses exportations ont augmenté de 15.3% depuis septembre dernier, tandis que ses importations ont bondi de 7%.

6. Une commande de 4.9 milliards de dollars pour Boeing. L’avionneur américain a annoncé hier que sa commande de 50 avions moyen-courrier 737 MAX 8 provenait de la compagnie indonésienne nationale Garuda.

7. Paris habitat ciblée par une action de groupe. Le SLC-CSF (syndicat du logement et de la consommation) de Paris a assigné le bailleur social français devant le tribunal de grande instance. Il l’accuse d’avoir prélevé à tort des charges locatives liées à l’entretien des ascenseurs sur les trois dernières années.

8. B.games : le nouveau service de jeux Android de Bouygues Telecom. L’opérateur a annoncé le lancement de ce service dans lequel il propose plus de 100 jeux pour 4.99 euros par mois.

9. Amazon va ouvrir sa première boutique à New-York. Selon les informations du Wall Street Journal, le géant de la vente en ligne installera son premier magasin physique avant les fêtes de fin d’année.

10. Pour le PDG de Microsoft, les femmes ne devraient pas demander d’augmentations. C’est ce qu’a dit Satya Nadella jeudi dernier, lors d’une conférence sur le rôle des femmes dans le secteur informatique. Il s’est ensuite excusé. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !