Elizabeth II, gin, sorties en cachette au théâtre et amis qui disparaissent : les secrets du quotidien de la reine après 63 années de règne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mercredi 9 septembre, Elizabeth ll va battre le record de longévité de la reine Victoria, 63 ans et 217 jours après son couronnement.
Mercredi 9 septembre, Elizabeth ll va battre le record de longévité de la reine Victoria, 63 ans et 217 jours après son couronnement.
©

Longévité

Elizabeth II, gin, sorties en cachette au théâtre et amis qui disparaissent : les secrets du quotidien de la reine après 63 années de règne

Chaque dimanche après la messe au château de Windsor, la reine se rend au "Royal Lodge", qui était autrefois le lieu favori de sa mère, pour y savourer un verre de gin avant le déjeuner en compagnie de son fils le Prince Andrew, et de ses petites filles, Beatrice, Eugenie, et Fergie.

À l'inverse de sa sœur cadette la Princesse Margaret, Elizabeth ll a renoncé à teindre ses cheveux il y a déjà 25 ans. Et contrairement à sa mère l'inamovible Queen Mum, qui jusqu'à sa mort refusait de porter des lunettes en public, Elizabeth s'est autorisé ce confort depuis de nombreuses années. Mercredi 9 septembre, cette reine qui n'a décidément pas peur de l'âge va battre le record de longévité de la reine Victoria, 63 ans et 217 jours après son couronnement.

Mais à mesure que le temps passe et qu'Elizabeth marque toujours un peu plus l'Histoire, plusieurs figures de son entourage s'en sont allées une à une. Pour garder intact ce moral que le monde entier lui connaît, Elizabeth ll perpétue donc ses petites habitudes quotidiennes et respecte un agenda bien rempli, articulé autour de plusieurs fidèles.

Parmi ses nombreux rituels, chaque dimanche après la messe au château de Windsor, la reine se rend au "Royal Lodge", qui était autrefois le lieu favori de sa mère, pour y savourer un verre de gin avant le déjeuner en compagnie de son fils le Prince Andrew, et de ses petites filles, Beatrice, Eugenie, et Fergie.

"Elle veut donner un exemple rassurant, surtout car les gens vivent désormais de plus en plus longtemps, pour dire qu'il n'y a rien de mal à vieillir et surtout à le montrer" explique l'un de ses proches, cité par le Daily Mail.

A plusieurs égards, les liens très forts qu'elle entretient avec certaines personnes ont compensé l'absence de sa sœur Margareth et de sa mère, dont la proximité était devenue vitale. Toutes les deux sont décédées il y a 13 ans, à seulement quelques semaines d'intervalle. 

L'après-midi, la reine prend le thé avec le plus jeune de ses fils, Edward, et son épouse Sophie, dont elle est devenue particulièrement proche ces dernières années, ainsi que de leur fille Louise, 11 ans, et de leur fils James, 7 ans, qu'ils rencontrent régulièrement au château de Windsor, ou dans leur maison du Wessex. 

La famille élargie est en effet d'une grande importance pour Elizabeth ll. Ces derniers temps, sa nièce Lady Sarah Chatto (la fille de la princesse Margaret) a pris ses quartiers pendant quelques au château de Balmoral avec son mari Daniel et leurs enfants. "Elle aime beaucoup Sarah, qui lui fait tant penser à sa sœur Margaret" explique un ami proche. 

Ces moments sont devenus privilégiés dans l'emploi du temps de la reine. "Elle aimerait bien voir William et Kate plus souvent mais ils vivent si loin" confie une domestique. 

"Il faut se souvenir que beaucoup d'amis de la reine sont maintenant partis… tout comme les membres les plus âgés de son équipe personnelle, dont la présence et la familiarité ont toujours constitué une partie très importante de sa vie" explique encore un membre de son entourage.

Depuis des décennies, une femme a particulièrement compté pour la reine. Nancy Fenwick était l'épouse de Bill, le garde chasse du château de Windsor. Nancy aidait Elizabeth à veiller en permanence sur ses chiens de race Welsh Corgi Pembroke, qu'elle emmenait aussi en promenade. De fait, Nancy profitait d'un contact privilégié avec la reine. 

Si l'un de ses chiens était malade, ou si la reine était en voyage, Nancy était toujours présente pour rassurer sa majesté. Les deux femmes avaient par ailleurs le même âge. Le décès de Nancy Fenwick en 2015 à l'âge de 85 ans a donc été une nouvelle particulièrement éprouvante pour Elizabeth ll. En dépit de la tradition et de l'étiquette, la reine s'est rendue à ses funérailles dans le parc du château de Windsor, accompagnée de son fils Andrew. 

Pour Elizabeth, la mort de Nancy Fenwick a marqué la fin d'une époque, celle de ses chiens Corgi, dont elle a abandonné le dressage. Contrairement à sa mère qui élevait encore pendant les dernières années de sa vie des chevaux de course qu'elle ne pourrait jamais voir courir, Elizabeth sait que ses chiens ne susciteront pas d'intérêt outre mesure dans la famille quand elle sera partie.

Mais malgré ces épreuves, la reine ne se laisse jamais abattre. Sa majesté apprécie toujours les sorties, et particulièrement le théâtre où elle a pour habitude de se déplacer incognito en se glissant dans son siège quelques secondes après que la salle ne soit plongée dans le noir. Lors de ses dernières escapades théâtrales nocturnes, la reine a assisté à "Warhorse", une pièce dramatique sur la grande guerre, mais aussi à "Billy Elliot".

"Il ne s'agit pas seulement de rester active. Elle sent que si la question de son âge prend le dessus sur ce qu'elle est, tout l'édifice peut potentiellement commencer à s'émietter" explique un proche. 

Parmi ses hôtes réguliers, la reine aime aussi recevoir souvent Lady Brabourne, la toujours élégante et célèbre partenaire de "horse-carriage" du Prince Philippe pendant de nombreuses années. La reine apprécie beaucoup la compagnie de cette femme dont l'existence est tourmentée depuis que son ex-mari Norton est parti pour les Bahamas où il vit avec une autre femme. 

Enfin, la reine et le Prince Philippe entretiennent également une amitié de longue date avec le magnat  de l'industrie Sebastian de Ferranti, âgé de 87 ans, dans la demeure duquel ils ont séjourné plusieurs fois. Quand l'ex épouse de Ferranti était encore en vie, cette femme passionnée d'équitation constituait le ciment d'une amitié très forte entre les deux couples. Mais Naomi est décédée en 2001.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !