Edwin Land : l'homme qui a inspiré Steve Jobs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Edwin Land, l'inventeur du Polaroid, héros de Steve Jobs.
Edwin Land, l'inventeur du Polaroid, héros de Steve Jobs.
©DR

Génies

Edwin Land : l'homme qui a inspiré Steve Jobs

Dans la pluie d'hommages et de comparaisons après la mort du co-fondateur d'Apple, on a oublié de mentionner Edwin Land, l'inventeur du Polaroid, héros de Steve Jobs.

Gilles Klein

Gilles Klein

Gilles Klein,, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, avec Le Phare à partir de 2005 sur le site du Monde qui a fermé sa plateforme de blogs. Revue de presse quotidienne sur Twitter depuis 2007.

Voir la bio »

Dans toutes les nécrologies consacrées à Steve Jobs, mort la semaine dernière, l'ex-patron d'Apple a été comparé à des inventeurs géniaux comme Thomas Edison, Henry Ford ou Alexander Graham Bell remarque le New York Times. Mais quasiment aucun n'a évoqué le nom de celui que Jobs lui-même considérait comme son héros : Edwin H. Land, l'inventeur de la photographie instantanée avec le fameux Polaroid.

Land fut aussi connu en son temps que Jobs l'est aujourd'hui. En 1972, Land a les honneurs de la couverture de l'hebdomadaire Time, et de celle du défunt magazine Life. Qu'ont en commun ces deux hommes ? 

Tous les deux ont fondé des sociétés multi-milliardaires en dollars, en protégeant leurs trouvailles avec des brevets qui ont tenu leurs concurrents à distance. Tous les deux sont des autodidactes.

L'admiration de Jobs pour Land a toujours été évidente et affichée. Il a ainsi déclaré en 1985, au cours d'une interview : "Cet homme est un trésor national. Je ne comprends pas comment des gens comme cela ne sont pas des modèles".

Les deux hommes se sont rencontrés deux fois. Jobs a fait un pèlerinage dans les laboratoires de Land à Cambridge dans le Massachusetts. John Sculley, le PDG d'Apple a assisté à la rencontre et il l'évoque dans son autobiographie : Le Dr Land disait qu'il voyait comment son Polaroid allait être : "C'était comme s'il était réel en face de moi, avant même que je l'ai conçu". Et Steve Jobs lui aurait répondu : "Oui, c'est exactement comme cela que j'ai vu le Macintosh", avant même qu'il ne soit construit.

Land disait que les études de marché servaient quand un produit n'était pas bon. Et il ajoutait que le produit devait surprendre, un monde qui ne s'y attendait pas. Trente ans plus tard, quand un journaliste a demandé à Jobs combien d'études de marché Apple avait fait avant de lancer l'iPad, Jobs a répondu : "Pas une seule. Ce n'est pas le boulot des consommateurs de savoir ce qu'ils veulent."

Comme Jobs, Land a du quitter son entreprise, c'était en 1982. Polaroid comme Apple a baissé après le départ de son fondateur. Contrairement à Jobs, Land n'y est jamais revenu. Il est mort en 1991, à l'âge de 81 ans. Polaroid existe toujours, mais depuis 2001, l'entreprise a déposé son bilan deux fois, et a été vendue trois fois.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !