EDF : Henri Proglio soupçonné de trafic d’influence... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
EDF : Henri Proglio soupçonné de trafic d’influence... et les 9 autres infos éco du jour
©

Les 10 infos éco du jour

EDF : Henri Proglio soupçonné de trafic d’influence... et les 9 autres infos éco du jour

1. EDF : Henri Proglio soupçonné de trafic d’influence. La justice a ouvert une enquête auprès du PDG d’EDF. Cette dernière reproche à Henri Proglio d’avoir financé les spectacles de son épouse comédienne via des prestataires d’EDF ou par la fondation de l'entreprise, a révélé dimanche Le Point. Confirmée à l'AFP de source judiciaire, cette enquête préliminaire du parquet de Paris est consécutive à un signalement à l'été 2013 de Tracfin, la cellule de Bercy chargée de surveiller les mouvements financiers suspects, qui avait été saisie par des banques de Rachida Khalil, comme l'avait déjà révélé Le Point.

2. Reprise de SITL : l’ex Fagor-Brandt intéresse une entreprise américaine. La société, qui emploie 395 personnes à Lyon, pourrait être reprise par l’américain Cenntro Motor, un groupe du Nevada qui produit des moteurs diesel, des transmissions automobiles et assemble des batteries lithium ion. Le tribunal de commerce de Lyon rendra sa décision le 18 juin.

3. Bouygues Telecom pourrait annoncer une réduction de 20% de ses effectifs.  Selon BFM Business, l’opérateur pourrait annoncer des licenciements ce mercredi, citant, le patron de l’entreprise, Olivier Roussat lors d’une audition au Sénat : "Nous avons décidé de nous organiser par nous-mêmes pour survivre avec moins de revenus, en réduisant sensiblement la taille de l'entreprise, ce qui aura donc des conséquences sur l'emploi, hélas. Ces réductions d'emplois [sont la] condition pour continuer à vivre dans un monde à quatre opérateurs. ". De son côté, Le Figaro évoque 1.500 à 2.000 départs soit 20% de l’effectif.

4. 54%  des Français désapprouvent le redécoupage des régions de François Hollande. Les Français sont hostiles en majorité à la nouvelle carte des régions dévoilée cette semaine par François Hollande, selon un sondage Ifop que publie samedi le Midi Libre. Ils sont 54% à désapprouver le redécoupage présenté par le chef de l'Etat, dont 24% qui disent ne pas l'approuver du tout et 30% "plutôt pas".

5. Réforme ferroviaire : Entre Cuvillier et les syndicats, les avis divergent. Dans un entretient au JDD, le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier a estimé que le projet de réforme ferroviaire, qui prévoit le rapprochement de SNCF et RFF, est "de nature à rassurer" sur l'avenir les syndicats. "L'État reprend la main sur le rail et les cheminots ne peuvent pas y être insensibles", ajoute-t-il. De leur côté, les syndicats CGT et Sud-Rail, très puissant à la SNCF, ont lancé un nouvel appel à la grève.

6. Les Français ont égaré 92 millions d’euros en 2013. C’est ce que révèle une étude de la monnaie de Paris. Tombée sur le trottoir, sous le siège de la voiture ou dans un vieux sac à main, la petite coupure s’égare encore plus facilement chez les Anglais : L’équivalent 95 millions d’euros ont été perdus.

7. Un Français sur deux perçoit un revenu de la CAF. Selon une étude interne, 47% de la population française a perçu, en 2013, au moins une prestation versée par la Caisse des allocations familiales soit 31 millions d’allocataires.

8. iWatch : La montre connectée d’Apple, c’est pour bientôt. Selon le journal japonais Nikkei, la firme de Cupertino pourrait sortir sa montre connectée au mois d’octobre. Le journal indique qu’Apple espère vendre entre 3 et 5 millions iWatch dès sa mise en vente.

9. Consoles de jeux : Et le plus gros vendeur de 2013 est… C’est Sony qui arrive en tête des ventes mondiales avec sa PlayStation 4. La firme japonaise a vendu 18,7 millions de PS4 et d'autres types de consoles contre 16,31 millions pour Nintendo.

10. La CIA débarque sur les réseaux sociaux. La Central Intelligence Agency a lancé son compte Facebook et Twitter vendredi. L'agence de renseignement américaine a expliqué sa décision par sa volonté de mieux communiquer et d'échanger avec les utilisateurs.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !