Burn-out : êtes vous concerné ? Le test qui vous permet de savoir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Burn-out : êtes vous concerné ? Le test qui vous permet de savoir
©Reuters

Bonnes feuilles

Burn-out : êtes vous concerné ? Le test qui vous permet de savoir

Burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, risques psychosociaux… Les termes sont nombreux pour décrire une même réalité : un stress chronique au travail dépassant largement les seuils acceptables et qui vous consume de l’intérieur. Le Dr Christian Stock revient sur cette maladie et ses conséquences dans le livre "Le burn-out. Le détecter et s'en protéger". Extraits (1/2)

Dr Christian Stock

Dr Christian Stock

Le Dr Christian Stock est médecin-chef d’une clinique de réadaptation psychosomatique. Il traite de nombreux patients atteints du syndrome de burn-out. Il est également psychothérapeute et dirige un cabinet privé.

Voir la bio »

Voici l’un des questionnaires les plus connus, le Tedium Measure (TM en abrégé) de Christina Maslach et Ayala Pines (1981). Tedium signifie « ras-le-bol ». Ce test présente l’avantage d’être rapide à remplir et exploiter. Il fournit un premier point de repère pour savoir si vous risquez ou non de souffrir d’un burn-out. Il permet de faire le point sur la manière dont vous ressentez votre travail ou votre vie et sur ce que vous éprouvez de manière générale. Lisez les différentes affirmations et notez-les sur une échelle de 1 à 7 selon qu’elles correspondent plus ou moins à ce que vous ressentez (1 jamais, 2 une ou deux fois, 3 rarement, 4 parfois, 5 souvent, 6 la plupart du temps, 7 toujours).

Interprétation des résultats

Gardez les totaux des réponses A et B séparés. Soustrayez le total des réponses B du nombre 32. Ajoutez au nombre obtenu le total des réponses A. Divisez la somme obtenue par le nombre 21. Vous obtenez alors une estimation de votre « ras-le-bol ».
•• Si vous obtenez une valeur comprise entre 2 et 3, vous allez bien, en supposant, bien sûr, que vous ayez répondu sincèrement.
•• Des valeurs comprises entre 3 et 4 indiquent que vous ressentez un certain ras-le-bol. Il pourrait être bon de réagir. Acceptez les conseils et le soutien des membres de votre famille et de vos amis. Si vous vous sentez surtout stressé au travail, parlez-en à votre supérieur et essayez de voir s’il peut vous « décharger » de quelques tâches.
•• Des valeurs supérieures à 5 révèlent une crise qu’il faut prendre au sérieux. Vous avez vraisemblablement besoin d’une aide professionnelle : médecin traitant, médecin du travail, psychologue d’entreprise, coach ou psychothérapeute (vous pouvez, par exemple, envisager avec votre médecin traitant une cure de repos). Si vous avez obtenu un résultat élevé,gardez votre calme ! Ce test est très général et permet uniquement d’aborder le sujet.

Si vous cherchez des informations plus précises, il existe plusieurs autres tests. Le deuxième test très répandu est celui que l’on appelle MBI (pour « Maslach Burnout Inventory »). Vous pouvez le trouver gratuitement sur Internet.

Extraits du livre "Le Burn-out. Le détecter et s'en protéger " du Dr Christian Stock (Kindle Edition)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !