BTS, la pop-mania venue de Corée dont vous n’avez probablement jamais entendu parler mais qui déchaîne les passions des ados | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
BTS, la pop-mania venue de Corée dont vous n’avez probablement jamais entendu parler mais qui déchaîne les passions des ados
©YOAN VALAT / POOL / AFP

Il n'y a pas que la fièvre Johnny

BTS, la pop-mania venue de Corée dont vous n’avez probablement jamais entendu parler mais qui déchaîne les passions des ados

Le groupe BTS qui se produira ce weekend à Bercy est l'actuel fer de lance de la K-pop. Venus de Corée du Sud, le phénomène BTS n'a pas mis bien longtemps à traverser le monde pour arriver jusqu'à nous.

Jane Carda

Jane Carda

Jane Carda est rédactrice en chef à Kpop Life Magazine.

Voir la bio »

Atlantico : Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qu'est le groupe BTS ?

Jane Carda : En 2018, BTS est le groupe de KPOP le plus populaire. Ils sont numéro 1 en Corée du Sud. Tant et si bien qu'ils n'ont rien dépensé en communication avant leurs concerts en France tellement qu'ils sont connus et suivis par les fans. En 10 minutes seulement, les places étaient vendues.  Les fans du groupe suivent le groupe en dehors de la France, sur les réseaux sociaux, sur le site officiel du label… Si l'un d'eux voit qu'il y a une tournée européenne et qu'il y a une date sur Paris, les choses vont très vite. C'est repartagé par le fan club français, les autres fans qui l'ont vu le repartagent etc. La KPOP, c'est participatif. Les fans en font la promotion en permanence. Et c'est ce qui fait que ce mouvement grossit autant sans publicité.

Un concert de BTS ça ressemble en quoi ?

Pour ne rien vous cacher, c'est le feu. Ils allient à la perfection le show à l'américaine et le show à la coréenne. Les Coréens ne sont pas loin d'être numéro 1 dans tout ce qui touche aux nouvelles technologies, les écrans, le numérique. Ils essaient de mettre cela en valeur au travers de la KPOP leurs capacités. Je pense que l'on peut s'attendre à un show millimétré, parfaitement orchestré, avec beaucoup de fan service. C'est ce que font les artistes en plus du chant: faire plaisir à leurs fans. Avec des moments où ils descendent de scène, y font monter un spectateur. Dans la KPOP c'est très orchestré. Pour les fans c'est certains, il n'y aura aucun regret.

Comment expliquer un tel succès ?

La KPOP, c'est un style qui a été conçu pour plaire. Tout est travaillé dans une perspective d'excellence, avec des jeunes qui travaillent depuis longtemps dans les labels, perfectionnent leur chorégraphie, leur look. Tout est fait pour faire rêver. 

C'est quoi le style KPOP ?

C'est une musique à mi-chemin entre les Etats-Unis et la Corée avec de la tendance pop et beaucoup de rap derrière. D'ailleurs, toutes les chansons ont du chant et du rap. Dans la KPOP vous avez le garçon sensible qui chante le refrain, le rockeur qui va chanter le couplet et puis un ou deux rappeurs qui chantent l'interlude. Tout se retrouve dans le même titre. Il faut que tout soit poussé à l'excellence: le physique, le packaging, les chorégraphies.

Le style K-pop est-il un style aseptisé ? 

La K-pop c'est une musique et à la fois un produit commercial. Mais si on compare cette musique à nos boys bands, vous êtes tout de même sur un produit haut de gamme. Ils ont de très grands chorégraphes ainsi que des auteurs et paroliers très reconnus dans leur pays. Ce sont des jeunes qui sont sélectionnés sur casting. Des groupes fabriqués de toute pièce. Le résultat est d'une jolie qualité pour ceux qui veulent bien se donner la peine d'écouter et de regarder. J'en discutais avec un auteur spécialiste de la société coréenne. La Corée du sud, il y a une quarantaine d'années, les gens connaissaient. Mais l'image de la Corée était celle d'un pays très sombre, grisonnant, dans lequel on va juste pour le travail, où l'on ne s'amuse pas. Avec leur cinéma, leur KPOP, leurs séries télé, cela leur permet d'exporter autre chose. Ils montrent qu'ils ont de beaux paysages, de la bonne gastronomie, de la mode.

Comment BTS se démarque-t-il des autres groupes de K-pop ?

Ce qui explique le succès de BTS, c'est qu'ils ont pris le contrepied des autres groupes. Leur nom est le diminutif d'un mot coréen qui signifie "pare-balles". Ils veulent rompre avec les clichés et être le reflet d'une génération de jeunes. Leurs paroles sont souvent centrées sur les problèmes des jeunes du quotidien. Alors que beaucoup groupes parlent de maquillage, ou d'autres choses un peu gnian-gnian – comme souvent dans la KPOP - BTS parle de l'échec scolaire, de la pression scolaire, de l'omniprésence de l'argent ou encore du  féminisme. C'est l'un des seuls groupes qui s'impose vraiment dans des textes forts sur des sujets qui peuvent déranger.

La ferveur autour des boys bands n'est pas nouvelle. On se souvient encore du succès des Tokio Hotel ou, plus récemment, des One Direction. BTS est-il dans cette lignée ? 

Les fans hurleraient en entendant ça. Ils détestent être comparés à des boys bands classiques comme les One Direction. Il y a quelque chose dans la KPOP qui est assez proche de la musique américaine c'est vrai. D'ailleurs, il n'y a pas besoin d'avoir les codes de la culture coréenne pour aimer. Les fans sont nombreux avant tout parce que c'est rafraîchissant. Chaque génération a envie d'avoir sa musique, sa culture. Là, ça permet à des jeunes d'avoir leur langage, leur nouveau style. 

Quels sont les autres têtes d'affiche du K-pop ?

La KPOP est une grosse industrie. Il doit exister entre cinquante et cent groupes en activité. A chaque fois vous en avez dix qui sont au sommet, avec un numéro 1. Les BTS sont numéro 1 depuis de longues années, surtout en 2018 où ils ont gagné de nombreuses récompenses. BIGBANG fait partie des groupes pionniers. Ils ont été l'une des premiers et sont  toujours dans les numéros 1 des ventes. EXO est aussi un groupe qui a été numéro 1. Il y a aussi des girls band. En ce moment Blackpink vend très bien. Il y a des modes des tendances. Les fans de KPOP qui ont plus de la trentaine n'écoutent pas forcément les mêmes groupes que les plus jeunes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !