Beaucoup plus fort que le QI, le QE : 11 comportements des gens émotionnellement intelligents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Beaucoup plus fort que le QI, le QE : 11 comportements des gens émotionnellement intelligents
©

Question d'égo

Beaucoup plus fort que le QI, le QE : 11 comportements des gens émotionnellement intelligents

Au-delà de l'intellect pur, certaines personnes sont intelligentes émotionnellement. Elles sont ainsi capables de faire preuve de caractère afin de ne pas se laisser froisser par certaines situations. Elles sont plus faciles à vivre sur bien des aspects et savent passer à autre chose.

Jean-Michel   Fourcade

Jean-Michel Fourcade

Jean-Michel Fourcade est docteur en psychologie clinique. Il est président de l'Association Fédérative Française des Organismes de Psychothérapie (AFFOP) et directeur de la Nouvelle Faculté Libre - NFL - Formation en psychothérapie intégrative.

il est l'auteur de plusieurs livres, dont "Les bio-scénarios, clés énergétiques du corps et de l'esprit" (2007).

Voir la bio »

Atlantico : Pour chacun des éléments de personnalité suivants, en quoi sont-ils révélateurs de l'intelligence émotionnelle des personnes qui les possèdent ? 

Vous êtes curieux des autres :

Jean-Michel Fourcade : Les gens qui font preuve d'intelligence émotionnelle, sont des gens qui peuvent communiquer pas seulement sur un plan de logique, ce que mesure le quotient intellectuel, dans sa forme abstraite, logique mais ils peuvent communiquer avec les gens en percevant quel est le niveau émotionnel dans lequel ils se trouvent et quel type d'émotion apparaît dans les relations qu'ils ont avec les autres. Ils peuvent s'adapter aux autres. Si ces personnes sont curieuses à propos des autres, c'est parce qu'elles n'ont pas cet obstacle que met l'intelligence abstraite. 

Vous connaissez vos forces et vos faiblesses

Dans le modèle occidental de l'intelligence rationnelle, tout ce qui est de l'ordre émotionnel est perçu comme de la faiblesse, surtout dans le modèle masculin américain. Quand un homme exprime une émotion, il est très répandu d'entendre l'expression "il a craqué". La personne exprime ses émotions. Quelqu'un qui a l'habitude de reconnaitre ses propres émotions, de les montrer exprimerait une faiblesse. Le modèle traditionnel américain est celui d'un homme qui ne montre pas d'émotions. 

Vous savez dire non (à vous et aux autres) :

Savoir dire non, c'est pouvoir assumer la frustration de dire non, à soit même, de faire un choix et de l'accepter. Quand on dit non à certaines choses, on génère de la frustration. Une personne qui va dire non va savoir gérer cette frustration. Quelqu'un qui a l'habitude de sa vie émotionnelle  est capable de vivre la frustration et le rejet ou le mécontentement des autres à qui il dit non. 

Vous donnez et n'attendez rien en retour

La personne a une estime d'elle-même suffisante pour pouvoir donner sans attendre de contrepartie immédiate. Elle est capable de ne pas recevoir immédiatement une contrepartie. Elle sait faire preuve de patience dans sa relation aux autres. Elle sait ne pas attendre de retour immédiat à un service qu'elle aura rendu à quelqu'un d'autre. 

Vous n'êtes pas rancunier

C'est pareil que la précédente affirmation. Quand quelque chose vous frustre ou plutôt quelqu'un, cela veut dire que quand l'autre n'a pas pris beaucoup de précaution vis-à-vis de vous, vous n'êtes pas atteint dans votre estime de vous-même. Vous pouvez gommer les aspects négatifs de votre relation aux autres sans vous rendre malade. 

Vous êtes difficile à agacer :

C'est le cas de personnes qui connaissent suffisamment leur fonctionnement émotionnel pour ne pas réagir immédiatement dans la relation aux autres. Ils prennent le temps d'écouter, de comprendre les autres avant de réagir, d'avoir une mauvaise réaction.

 

Vous ne cherchez pas la perfection :

Encore une fois, cela veut dire que vous acceptez sans être atteint dans votre estime de vous-même d'exprimer des forces, des faiblesses. Vous n'êtes pas attaché à l'image que vous donnez de vous aux autres. Vous ne cherchez pas à donner aux autres une image de perception dans le regard des autres sans être pour autant dans la suffisance. 

Vous appréciez ce que vous avez :

Dans la vie adulte, posséder une maison, une voiture, une famille est un idéal. Vous ne dévalorisez pas les choses que vous possédez par rapport à ce que vous n'avez pas. Vous ne cherchez pas à voir les derniers objets, les gadgets à la mode. Ou alors, vous pouvez les  avoir, sans que cela ne devienne une addiction. 

Vous savez vous déconnecter :

Vous savez ne pas être esclave des besoins d'instantanéité ou vous avez besoin de tout savoir tout de suite. Vous êtes capable de prendre du moment pour vous. Vous avez besoin de vous retrouver vous-même, de prendre soin de vous. Vous vous déconnectez des pressions extérieures, des sollicitations diverses et variées. Vous n'êtes pas dépendant de la relation aux autres tout le temps.

Vous ne vous préoccupez pas des pensées négatives :

Vous êtes suffisamment tranquille par rapport à vos talents et vos propres limites pour ne pas entrer dans des processus négatifs de dévalorisation de vous ou des autres. Vous ne vous laissez pas abattre après une difficulté, une contrariété, une illusion qui tombe. Vous parvenez à vous dégager du stress pour avancer.

Vous ne vous laissez pas gâcher votre joie :

Cela concerne quelqu'un qui a suffisamment de tranquillité intérieure pour que dans le cas où quelqu'un, pour des raisons de jalousie, d'envie ou même de méchanceté tente de détruire sa satisfaction intérieure, il soit capable de se défendre de cette agression sans que cela ne le perturbe des bonnes choses qu'il est en train de vivre. Tous ces caractères personnels aident à mieux vivre sa vie et à être plus facile à vivre. 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !