Beatrice, la fille de Fergie et du prince Andrew a rompu avec son boyfriend depuis 10 ans à cause de... la naissance de la fille de William et Kate (vous ne voyez pas le rapport, mais si, il y en a un) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Beatrice, la fille de Fergie et du prince Andrew a rompu avec son boyfriend depuis 10 ans à cause de... la naissance de la fille de William et Kate (vous ne voyez pas le rapport, mais si, il y en a un)
©Reuters

Dur dur d'être royal

Beatrice, la fille de Fergie et du prince Andrew a rompu avec son boyfriend depuis 10 ans à cause de... la naissance de la fille de William et Kate (vous ne voyez pas le rapport, mais si, il y en a un)

Ils sont restés ensemble dix ans, mais quand Beatrice a posé un ultimatum à Dave Clark - se fiancer, ou se quitter -, il a choisi la seconde option.

Tom Sykes

Tom Sykes

Tom Sykes est écrivain et journaliste, auteur du blog "The Royalist" pour The Daily Beast. Il a collaboré à de nombreuses publications, et a fait un passage au New York Post comme reporter nighlife et éditorialiste people. Il a écrit plusieurs livres, et a récemment aidé John Taylor de Duran Duran à écrire son autobiographie chez Dutton. Tom vit à Londres et en Irlande.

Voir la bio »

Copyright The Daily Beast - Tom Sykes

Leurs amis parlent d'une rupture passagère, mais des sources bien informées assurent au Daily Beast que Dave Clark est très décidé à mettre leur relation longue de dix ans derrière lui. La nouvelle de la rupture vient d'éclater le week-end dernier mais la décision aurait été prise il y a plus d'un mois, quand Beatrice a posé un ultimatum à son chevalier servant : la demande en mariage ou la rupture. Il a choisi de rompre. Beatrice vient de fêter récemment ses 28 ans et est impatiente de convoler, comme beaucoup de ses amis l'ont fait récemment. Mais Dave Clark, qui a 32 ans, n'est visiblement pas aussi pressé.

 “Pour être honnête, tout cela nous a pris par surprise” avoue une connaissance de Dave Clark. “J'ai toujours pensé qu'ils finiraient par se marier, ils sont ensemble depuis tellement longtemps.”

Il y a autre chose derrière la décision de Dave Clark. Le prince William et la plus grande partie de la famille royale étendue ne cachent pas qu'ils ne l'aiment pas et ne lui font pas confiance. Dave Clark est populaire, c'est un beau parti. Il peut être pardonné d'hésiter. A-t-il absolument besoin de vivre l'enfer d'un mariage avec une Windsor ?

C'est assez ironique, mais c'est William qui a présenté Dave à Bea. Il avait fait sa connaissance à l'unversité St Andrew’s et dans un premier temps, trouvait sympathique cet Américain ouvert et sociable. Cependant, William en est venu ensuite à penser que Dave pourrait être  “indiscret” - le pire des crimes aux yeux de William. Il ne l'a pas invité à son mariage. Les proches de Dave parle d'un homme chaleureux au caractère aimable qui n'a jamais cherché à monayer ses contacts dans la famille royale. Fils d'un prospère avocat d'affaires, il fait une carrière étincelante, d'abord dans la finance, puis chez Virgin Galactic, et maintenant chez Uber.

Il a commencé au bureau de Londres du géant des voitures avec chauffeur avant de s'installer à New York l'an dernier. Peu attirée par une relation à distance, Beatrice l'a suivi, ce qui prouvait la mesure de ses sentiments. Ses parents adorent Dave. Son père a convaincu Bea de faire une formation en management à San Francisco, où se trouve le siège de Uber. Elle a ensuite travaillé dans une banque d'investissements pour suivre son compagnon quand Dave a du s'installer à New York.

Beatrice aurait quitté la banque il y a un mois, à peu près au moment de la rupture. On s'est demandé si elle avait démissionné, ou si elle avait été licenciée. Mais comme elle a commencé à construire sa vie à New York, elle a décidé d'y rester. Elle serait actuellement en train d'ouvrir un cabinet de consultants avec des amis.

Beatrice a souvent été décrite comme une dilettante par la presse britannique. Le Daily Mail a calculé qu'entre décembre 2014 et décembre  2015 la princesse “avait effectué dix-huit voyages à l'étranger, dont une croisière à Ibiza à bord du super yacht à 1,5 milliard de dollars du milliardaire Roman Abramovich. Le sous-titrage étant qu'elle tuait le temps en attendant la demande en mariage. Pourquoi attendre si longtemps ? Parce que jusqu'à la naissance de la princesse Charlotte, Beatrice occupait le sixième rang de succession. A ce titre, elle avait besoin de l'autorisation de la reine pour se marier. Au palais de Buckingham, on dit qu'il est ridicule d'imaginer la reine en train d'interdire à Beatrice d'épouser l'homme de son choix. On a vu les résultats désastreux que pouvait causer une interférence royale dans les mariage de la princesse Margaret et du prince Charles.

L'explication semble plus prosaïque. Dave Clark n'était pas prêt, tout simplement. Après la naissance de Charlotte, on pensait qu'il allait faire sa demande. Mais il ne l'a pas faite. Et maintenant, il ne la fera jamais.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !