Aux États-Unis, Barnes & Noble et Microsoft divorcent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Aux États-Unis, Barnes & Noble et Microsoft divorcent
©Reuters

USA Business

Aux États-Unis, Barnes & Noble et Microsoft divorcent

La plus grosse chaîne de librairie des États-Unis et le poids-lourd du numérique ont décidé de rompre le contrat qui les unissait, autour de leur enfant commun, la liseuse Nook. Chaque vendredi, des nouvelles du business outre-atlantique avec France USA Média

France USA Media

France USA Media

France USA Media est une agence de presse basée à Los Angeles. Elle couvre l'actualité des Etats-Unis en Français pour la presse, la télévision et l'internet, avec des correspondants à New York, Washington, Austin, San Francisco et L.A.

Voir la bio »

 « Nos stratégies respectives ont évolué, nous sommes tous les deux d’accord pour dire que cela a du sens de clôre notre entente » a déclaré un porte-parole de Microsoft ce jeudi. Deux ans et demi après s’être associé, Microsoft et Barnes & Noble mettent fin à leur partenariat, une rupture qui devrait être effective au début de l’année 2015.

En 2012, Microsoft a investi 300 millions de dollars pour obtenir 17,6% des intérêts dans la liseuse Nook. La plus grande chaîne de librairie Barnes & Noble va donc à présent racheter les actions à hauteur de plus de 62 millions de dollars. Cette annonce intervient justement au moment où le libraire déclare que ses revenus du dernier trimestre sont en baisse de 2,7%.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

En s’associant, les deux entreprises ont tenté de faire face à la concurrence accrue, notamment dans le domaine de la vente en ligne. Les revenus de Barnes & Noble baissent d’année en année, même dans le secteur des nouvelles technologies. La marque tente de se redessiner une nouvelle identité. « Les investisseurs ont un problème avec Barnes & Noble en ce moment, êtes vous un détaillant, êtes vous une entreprise liée aux technologies, ou êtes vous une librairie ? C’est une situation très compliquée, et cette rupture avec Microsoft devrait commencer à simplifier les choses » analyse John Tinkler, du groupe Maxim, une agence de conseil en investissement.

Barnes & Noble tente clairement de dissocier Nook du reste de son activité. A terme, c’est une division en deux compagnies qui devrait se produire. Si le libraire met fin à son partenariat avec Microsoft, il vient de se lancer dans une relation avec Google Shopping Express afin de concurrencer Amazon, mais aussi avec Sansung pour la fabrication des Nook. La révolution technologique est en marche, et Barnes & Noble tente le tout pour le tout pour survivre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !