Après 10 ans de mission, la Nasa publie la collection de ses plus belles images de Mars | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le rover Opportunity.
Le rover Opportunity.
©NASA

Vers l'infini et au-delà

Après 10 ans de mission, la Nasa publie la collection de ses plus belles images de Mars

C'est en janvier 2004 que Spirit et Opportunity ont été envoyés sur Mars. Si la mission du premier s'est achevée, celle du second rover se poursuit.

Voilà dix ans que la NASA a envoyé des véhicules d'exploration sur Mars. Le rover Spirit a en effet atterri le 4 janvier 2004 sur la Planète rouge et l'a explorée durant six années. Opportunity est, quant à lui, arrivé le 25 janvier 2004 et se trouve toujours en activité. L'une des membres de l'équipe qui gère l'exploration de Mars n'avait d'ailleurs que 14 ans à cette époque. "Je n'étais pas particulièrement intéressée par l'espace", raconte celle qui travaille désormais au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, à Pasadena (Californie).

Bien que Spirit et Opportunity soient deux rovers fabriqués quasiment à l'identique, leur histoire sur Mars les a rapidement différenciés. Les deux véhicules ont été envoyés dans l'espace pour trouver des preuves de l'existence d'environnements aquatiques sur la Planète rouge. Spirit a d'abord été envoyé vers un cratère dont la forme et les canaux d'admission apparents suggéraient la présence passée d'un lac. Opportunity, lui, avait été choisi pour s'approcher d'une base d'eau minérale mais n'a, dans un premier temps, rien détecté. Mais le rover a finalement atterri très près d'une exposition de roches dont la composition et la texture témoignaient d'un environnement aquatique riche en eau.

Les deux robots se sont ensuite lancés dans une exploration plus complète de la planète. Mais Spirit, qui avait parcouru 7,7km, a perdu l'usage de deux roues alors qu'il se trouvait dans une fosse de sable. Un événement qui mit fin à sa mission, dès 2010. Opportunity a, lui, parcouru 38,7km et fonctionne toujours aussi bien. "Opportunity est toujours en excellente santé pour un véhicule de son âge", confirme John Callas, chef de projet du JPL. L'exploration des deux rovers ne devait pourtant durer que quelques mois. Mais les équipes au sol ont finalement réussi à gérer leur consommation d'énergie en profitant des pistes qu'ils empruntent pour les orienter favorablement vers le Soleil pendant les hivers martiens.

De grandes découvertes

Cette mission martienne remplit particulièrement bien son objectif initial et a conduit les scientifiques à réaliser d'importantes découvertes. "Nous avons découvert des preuves irréfutables de l'existence d'une ancienne Mars qui était un endroit chaud, humide, violent, avec des explosions volcaniques ainsi qu'une activité hydrothermale. Rien de ce que nous connaissons de Mars aujourd'hui, explique John Callas. Opportunity nous a rapporté d'un environnement avec de l'eau liquide, très différent de ce que Spirit a trouvé".

Et Opportunity ne s'est pas arrêté là : "Quand le rover est arrivé au bord du cratère Endeavour, nous avons commencé une nouvelle mission. Nous avons trouvé des veines de gypse et une riche concentration de minéraux argileux. Ces minéraux nous montrent une eau neutre et non pas acide, plus favorable à la vie microbienne, le cas échéant jamais commencé sur Mars".

Le dixième anniversaire de l'exploration martienne ne marque pas la fin de l'aventure. Les sondes Mars Odyssey et Mars Reconnaissance Orbiter étudient la Planète rouge respectivement depuis 2001 et 2006. Curiosity examine actuellement une zone favorable à la vie microbienne et la sonde MAVEN sera en orbite en septembre 2014 et la NASA se prépare à des missions humaines qui devraient débuter dans les années 2030. La NASA n'est d'ailleurs pas la seule à travailler sur des missions humaines, la fondation Mars One étant en phase de sélection de la vingtaine d'humains qui partiront vivre sur Mars dès 2023.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !