Culot, mauvaise foi ou aveuglement? La réplique cinglante de l'UMP au Mr Justice du PS André Vallini | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Culot, mauvaise foi ou aveuglement? La réplique cinglante de l'UMP au Mr Justice du PS André Vallini
©

C'est celui qui l'a dit...

Culot, mauvaise foi ou aveuglement? La réplique cinglante de l'UMP au Mr Justice du PS André Vallini

André Vallini a dénoncé vendredi le « culot » de Nicolas Sarkozy en matière de justice,ignorant les réformes réalisées depuis 5 ans et l'accusant d'avoir porté atteinte à l'indépendance de la Justice. Ironie mordante, le Monsieur Justice de François Hollande fait actuellement l’objet d’une enquête pour « harcèlement moral et discrimination par l’âge » de ses collaboratrices.

24 heures Actu

24 heures Actu

"24heuresactu.com est un média impertinent de droite, radical (sans être extrême), et dans une France bâillonnée par le discours convenu de certaines élites, ça fait du bien !"

Voir la bio »

Dans la famille Hollande, je voudrais le futur ministre de la Justice (puisqu’on vous dit que l’élection est déjà jouée) : André Vallini ou le chevalier blanc de la justice française entré dans la lumière en dénonçant le scandale d’Outreau.

Un chevalier blanc qui éveille depuis plusieurs semaines la curiosité des médias en raison justement de ses démêlés judiciaires avec l’une de ses anciennes employées qui accuse le président du conseil général de l’Isère de l’avoir « placardisée » afin de faire émerger une autre collaboratrice… de trente ans sa cadette.

Du coup, lorsqu’André Vallini a dénoncé le « culot » de Nicolas Sarkozy en matière judiciaire en dénonçant des "atteintes" à l'indépendance de la Justice, l’UMP s'est saisie d'un bâton tendu pour se faire battre...

Sur la forme d'abord : « Étant lui-même sous le coup d’une procédure pour "harcèlement, licenciement abusif, discrimination par l’âge", et même s’il est bien sûr présumé innocent, Monsieur Vallini pourrait, à tout le moins, faire preuve d’une plus grande retenue et garder un peu de pudeur », indique Camille Bedin, jeune secrétaire nationale de l’UMP dans un communiqué.

De discrimination par l’âge, notre futur Garde des Sceaux n’en a certes pas fait, lorsqu’il s’est agi de recruter comme attachée de presse Virginie Dechenaud… une jeune femme de 25 ans dont la principale expérience professionnelle avait été d’être élue Miss Rhone-Alpes 2009 et première dauphine de Miss France 2010. 

Sur le fond, mais peut-être M. Vallini était-il trop occupé depuis 5 ans à manager son équipe pour s'en rendre compte, Nicolas Sarkozy a mis en oeuvre bien plus de réformes sur l'indépendance de la justice et l'avancée des libertés publiques que ses prédécesseurs. 

Comme le souligne pour sa part Jean-Paul Garraud, secrétaire national de l'UMP à la Justice : 

"Qui a réformé le conseil supérieur de la magistrature dans sa composition, sa saisine, sa présidence ? C'est Nicolas Sarkozy qui l'a voulu et qui, de ce fait, ne préside plus l'instance suprême de la magistrature.

Qui a fait que les propositions de nomination des Procureurs Généraux passent par cette instance ? C'est également Nicolas Sarkozy.

Qui a fait que n'importe quel citoyen puisse saisir le Conseil constitutionnel à l'occasion d'un litige ? C'est toujours Nicolas Sarkozy.

Qui a étendu les possibilités pour nos concitoyens de devenir jurés et de participer à l'œuvre de Justice ? C'est encore et toujours Nicolas Sarkozy?"

Serait-il possible d'envisager pendant la campagne un débat serein respectueux et sur ce thème majeur de la Justice et des libertés publiques? 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !