Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©ATTA KENARE / AFP

Pauvres ayatollahs !

« Accident » sur une centrale nucléaire iranienne : un avertissement (Mossad ?) à Joe Biden ?

Cette hypothèse est plus que vraisemblable : on ne prête qu’aux riches…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Selon un communiqué officiel iranien, le système électrique de la centrale nucléaire de Natanz a été endommagé par un « accident ». Le communiqué précisait qu’il n’y a « ni victimes », « ni pollution » . Mais il reste prudemment muet sur les dégâts.

Un peu plus tard, un officiel iranien a indiqué qu’il s’agissait d’un « accident terroriste ». Il y aurait donc des « accidents terroristes » ! Les éléments de langage des ayatollahs sont souvent très surprenants.

Cherchons un peu les « terroristes ». La réponse se trouve dans la presse israélienne qui rappelle avec gourmandise que la centrale de Natanz avait déjà fait l’objet d’une attaque en juillet dernier. Attaque attribuée par Téhéran à « l’ennemi sioniste ».

Dans les rues de Tel Aviv de nombreux « mazel tov » ont salué les ennuis du programme nucléaire iranien. Voilà qui est clair. Et pour que les choses soient plus claires encore, Gantz, le ministre israélien de la Défense a pris la parole le jour même de « l’accident ».

En cas d’accord sur le nucléaire entre les Etats-Unis et l’Iran, « Israël veillera à protéger ses intérêts », a-t-il déclaré. Cet avertissement s’adresse, à n’en pas douter à Joe Biden. Si vous ne faîtes pas le job c’est nous qui le ferons font comprendre les Israéliens. La meilleure façon de faire le job, c’est de détruire ou de mettre hors d’usage l’une après les autres les centrales iraniennes.

Actuellement, Américains et Iraniens négocient à Vienne. Joe Biden a 78 ans. Ali Khamenei, le Guide suprême en a quatre de plus. Entre personnes du même âge, ils devraient s’entendre. Mais, l’horloge de la vieillesse étant cruelle, faut qu’ils se dépêchent.

Ps : Aux dernières nouvelles, l’Iran a compris ce qu’avait de grotesque sa thèse sur « l’incident ». Il a accusé Israël d’avoir attaqué leur centrale. Et comme d’habitude annoncé une vengeance qui sera terrible. Les services secrets iraniens vont-ils détruire les sites nucléaires israéliens de Dimona ? A Tel Aviv on rit beaucoup. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !