91% des Français estiment que les jugements et les peines prononcés pour terrorisme ne sont pas assez sévères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
91% des Français estiment que les jugements et les peines prononcés pour terrorisme ne sont pas assez sévères
©Reuters

Sondage IFOP-Atlantico

91% des Français estiment que les jugements et les peines prononcés pour terrorisme ne sont pas assez sévères

D'après un sondage Ifop-Atlantico, une grande majorité de Français estime que la justice fait preuve de trop de laxisme vis à vis des terroristes. Les partisans du Front national sont les plus nombreux à avoir une telle opinion : 98% d'entre eux considèrent que les peines ne sont pas assez sévères.

 Ifop

Ifop

L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.

Voir la bio »

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

Question  :        De manière générale, avez-vous l’impression que les jugements et les peines prononcés par la justice française sont trop, pas assez ou suffisamment sévères dans chacun des domaines suivants ?

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

Question      :           De manière générale, avez-vous l’impression que les jugements et les peines prononcés par la justice française sont trop, pas assez ou suffisamment sévères dans chacun des domaines suivants ?

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

 

Question  :        De manière générale, avez-vous l’impression que les jugements et les peines prononcés par la justice française sont trop, pas assez ou suffisamment sévères dans chacun des domaines suivants ?

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

Le terrorisme

(*) Effectifs inférieurs à 40 individus : ces résultats sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs 

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

Le grand banditisme

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

Le trafic de drogue

Le jugement sur la sévérité des peines prononcées dans le cadre de différents crimes ou délits

La petite délinquance

 

L’attitude à adopter vis-à-vis des personnes faisant l’objet d’une fiche « S »

Question  :        Vous savez que plusieurs milliers de personnes font actuellement l’objet d’une fiche « S » en France. Ces personnes, ainsi fichées par les services de police et de renseignement, sont en liberté mais font l’objet de recherches et de surveillance pour prévenir des menaces graves pour la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat, dès lors que des informations ou des indices réels ont été recueillis à leur égard sans pour autant qu’elles aient commis de délit ou de crime. Elles peuvent ainsi être de simples relations d’un terroriste connu. 

Vous personnellement, seriez-vous… ?

L’attitude à adopter vis-à-vis des personnes faisant l’objet d’une fiche « S »

Question  :        Vous savez que plusieurs milliers de personnes font actuellement l’objet d’une fiche « S » en France. Ces personnes, ainsi fichées par les services de police et de renseignement, sont en liberté mais font l’objet de recherches et de surveillance pour prévenir des menaces graves pour la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat, dès lors que des informations ou des indices réels ont été recueillis à leur égard sans pour autant qu’elles aient commis de délit ou de crime. Elles peuvent ainsi être de simples relations d’un terroriste connu.

Vous personnellement, seriez-vous… ?

L’adhésion à la création d’une peine de prison à perpétuité réelle

Question  :        Vous savez qu’actuellement une personne condamnée à une peine de prison à perpétuité effectue une peine de sûreté de 30 ans. Au terme de cette peine de sûreté de 30 ans, un juge peut décider un aménagement de cette peine après avoir sollicité l’avis de trois experts médicaux chargés d’examiner « l’état de dangerosité du condamné »

- Personnellement, seriez-vous très favorable, assez favorable, assez opposé ou très opposé pour les auteurs d’attentats terroristes à la création d’une peine de prison à perpétuité réelle sans aucune possibilité d’aménagement de peine même après 30 années d’emprisonnement ?  

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !