Un accord sur les autoroutes, Vivarte dans la tourmente et le rachat de Dailymotion : les 10 infos éco de la semaine qu'il ne fallait pas rater | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Un accord sur les autoroutes, Vivarte dans la tourmente et le rachat de Dailymotion : les 10 infos éco de la semaine qu'il ne fallait pas rater
©Flickr / Guillaume Lemoine

Les 10 infos éco de la semaine

Un accord sur les autoroutes, Vivarte dans la tourmente et le rachat de Dailymotion : les 10 infos éco de la semaine qu'il ne fallait pas rater

Lundi 

1. La Grèce trouve un accord avec le FMI. Yanis Varoufakis a rencontré Christine Lagarde dimanche pour une « réunion informelle ». Le but, trouver une solution à la dette grecque alors qu’un remboursement de 460 millions d’euros au FMI est prévu jeudi. A l’issue de la rencontre, la directrice générale du FMI annonçait que la Grèce s’est engagée à procéder au remboursement avant jeudi 9 avril.

2. Free respecte son engagement de couverture mobile. Selon l’Arcep, l’opérateur couvre 75% du territoire comme l’avait demandé le régulateur des télécoms avant le 12 janvier 2015. Dans un communiqué, Free indique que « comparativement aux opérateurs historiques, le déploiement 3G de Free Mobile a été beaucoup plus rapide ».

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]


Mardi 

3. Orange cède ses 49% dans Dailymotion à Vivendi. L'opérateur télécom discuterait finalement avec le groupe multimédia dirigé par Vincent Bolloré. Ce dernier aurait proposé 250 millions d'euros. Un peu plus tôt dans le weekend, le groupe hongkongais PCCW annonçait la fin des discussions avec Orange.

4. Réforme du dialogue social : les premiers arbitrages de François Rebsamen. Le ministre du Travail présentera sa réforme du dialogue social en entreprise, en Conseil des ministres le 22 avril. Selon Les Echos, qui s'est procuré une copie du texte, François Rebsamen aurait acté plusieurs décisions. Concernant les TPE, une représentation au niveau régional serait envisagée. Sur les institutions représentatives du personnel, le Medef ne semble pas gagner la partie. L'organisation patronale prônait une fusion des délégués du personnel, du CE et du CHSCT. Au ministère du Travail on opte plutôt pour une délégation unique du personnel (DUP) étendue à toutes ces instances.

Mercredi 

5. L'État augmente sa participation dans Renault. Le but pour le gouvernement, s'assurer qu'il disposera d'un droit de vote double à l'issue de l'assemblée générale du constructeur le 30 avril. Dans le détails, l'État français a l'intention d'acquérir jusqu'à 4,73% supplémentaires précise Reuters portant la participation de 15,01% à 19,73% dans le groupe automobile. Dans un communiqué, les ministères de l'Economie et des Finances indiquent que cette acquisition se fera pour une somme comprise entre 814 millions et 1,232 milliard d'euros.

6. La Halle et André : fermeture de 250 magasins pour le groupe Vivarte. Spécialiste de l'habillement et de la chaussure, le groupe Vivarte a présenté mardi un plan social prévoyant la suppression de 1668 postes parmi les plusieurs marques qu’il détient. Si les enseignes André et Kookaï seront concernées, c’est La Halle aux vêtements qui est la principale touchée, avec 200 magasins fermés.

Jeudi

7. Le Premier ministre donne un coup de pouce à l’investissement. Considérant l’investissement comme un «levier essentiel» de l’accélération de la reprise économique, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé une série de mesures destinées à relancer l’économie. 2,5 milliards d’euros seront notamment consacrés aux entreprises industrielles afin de les inciter à investir grâce à un dispositif d’aide fiscale.

8. Moins de foyers touchés par la réforme des allocations. La réforme des allocations familiales prévue pour le 1er juillet prochain devrait finalement toucher moins de familles que prévu. Alors qu’il était question de 600 000 familles qui ne bénéficieraient plus des allocations, ce chiffre a été revu à la baisse, soit 500 000. Cela représente toutefois à près de 10% des allocataires. 

Vendredi 

9. Le PDG de Vivarte dément avoir touché 3 millions d’euros. Alors que Le Parisien a annoncé  jeudi que le départ du PDG de Vivarte avait été accompagné d’un chèque de 3 millions d’euros, l’intéressé dément cette information. Parlant de "chiffres totalement fantaisistes", Marc Lelandais a affirmé que ses indemnités étaient conformes aux normes générales du marché. Dans une interview aux Echos jeudi soir, l'ancien patron explique que "le document produit par la presse et les montants sont faux. La réalité n’est pas du tout sur cette échelle là. Mes indemnités ont été fixées, comme c’est l’usage, dés mon arrivée" se défend Marc Lelandais.

10. Signature d’un accord entre État et sociétés d’autoroutes. L’interminable querelle entre l’Etat et les sociétés d’autoroutes semble avoir trouvé une issue. Le gel des tarifs des péages demandé par le gouvernement a été accepté par les gérants d’autoroutes en échange d'un allongement de deux ans de la durée actuelle des concessions.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !