"Dans les prairies étoilées" : et s'il méritait le titre de "roman de l'été" ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Dans les prairies étoilées" : et s'il méritait le titre de "roman de l'été" ?
©

Atlanti-culture

"Dans les prairies étoilées" : et s'il méritait le titre de "roman de l'été" ?

"Dans les prairies étoilées" est un roman simple, plein d'humanité, de poésie, de fantaisie, de drôlerie. Un roman-pépite.

Marie Ruffin pour Culture-Tops

Marie Ruffin pour Culture-Tops

Marie Ruffin est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

L'auteur

Marie-Sabine Roger est née en 1957. Elle a écrit une centaine de livres jeunesse. Puis elle a connu un énorme succès en 2008 avec "La tête en Friche", repris au cinéma par Jean Becker,  avec Gérard Depardieu.  Après "Vivement l'Avenir" en 2010, elle a reçu le prix des lecteurs de l'Express avec "Bon Rétablissement", en 2012, adapté au cinéma, à nouveau par Jean Becker, avec en vedette Gérard Lanvin.
Thème

Merlin et Prune, jeune couple de quinquagénaires, vivent dans la maison de leurs rêves perdue en pleine campagne. Entre travaux de rénovation plein de surprises pour Prune, écriture de BD à succès et illustration d'une encyclopédie d'oiseaux pour Merlin, tout va pour le mieux jusqu'à la mort subite du meilleur ami de Merlin, Laurent, qui lui a inspiré le personnage de Jim Oregon, héros principal de son western en treize tomes. Que va devenir l'univers de Merlin et comment va-t-il survivre à la disparition de son "père spirituel et professeur émérite en whisky" avec les deux contraintes que Laurent lui impose dans son testament ?
Points forts

- L'écriture de Marie-Sabine Roger est simple, vive, malicieuse, alerte, toujours juste, avec un vocabulaire riche et imagé, des noms et des jeux de mots qui nous touchent, nous font rire et nous enchantent. Elle nous plonge dans un univers d'amitié, d'amour, d'humour et de poésie, avec un savant cocktail de drôlerie, de tendresse et de profondeur.
- Les personnages sont tous plus attachants et cocasses les uns que les autres; ils défendent tous et avec coeur leurs propres valeurs : on aimerait se glisser dans la maison au doux foutoir de Merlin et de Prune. On aimerait s'asseoir près de Laurent et le faire parler, lui le taiseux. On aimerait prendre un verre avec Lolie et Genaro, "les intégristes de la démocratie". Quant à Oncle Albert, don Juan d'un club de grammaire qui tombe amoureux à 94 ans, et Tante Foune, tordue et teigneuse,  je vous laisse le soin de les découvrir... le poème de la page 196 qui leur est consacré est jubilatoire.
- De très belles réflexions sur l'amitié, le temps qui passe, le deuil, le silence, l'amour et la vie de couple.
- On partage avec Merlin les affres de la création, l'angoisse de la page blanche et le lien de dépendance avec ses personnages quand leur destin lui échappe : "je vais mal, ils vont mal, je vais bien, ils vont bien".  On voyage avec lui dans son monde imaginaire de western en BD, on revient à la réalité avec la douceur, l'originalité et le bon sens de Prune, le tout sur une musique de prose et de vers qui célèbre la vie tout simplement.

Points faibles  
Je n'en vois aucun, à moins d'être allergique au charme de l'imaginaire, de la poésie et de la fantaisie.

En deux mots

Ce livre, vous l'aurez compris, est pour moi un vrai coup de coeur, une pépite. Prenez le temps de vous délecter de chaque mot, de chaque page, de chaque personnage. L'univers de Merlin et de Prune est un cocon de douceur, d'humanité et de drôlerie. On lit le livre le sourire aux lèvres, parfois le coeur serré, et on le ferme  à regret...

Une phrase

J'en choisis deux, mais il y en aurait tellement à citer et à relire ...:

- "Les artistes sont poreux, ils n'ont pas de limites, leur imagination déborde sans arrêt. Leur univers transpire, puis se matérialise, devient réalité, se met à exister d'une existence propre. Il leur survit parfois. Parfois même, longtemps. "
- "Nous n'avons pas parlé pendant tout le trajet. Avec elle, ne rien dire n'est jamais un effort. C'est le privilège des gens qui s'aiment, ne pas être obligés de meubler les temps morts comme une pièce trop grande dans laquelle on a froid. Quand on s'aime, se taire est une connivence."
Recommandation :  EN PRIORITE

Dans les prairies étoilées

de Marie-Sabine ROGER
Editions LA BRUNE au ROUERGUE
302 pages

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !