Big is beautiful : dans l’économie moderne, les super-structures sont préférables aux PME | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
 Big is beautiful : dans l’économie moderne, les super-structures sont préférables aux PME
©PHILIPPE MERLE / AFP

Contre-intuitif

Big is beautiful : dans l’économie moderne, les super-structures sont préférables aux PME

Alors que l'après guerre a vu l'essor des PMEs et du modèle "Small is Beautiful" les nouvelles technologies permettent des économies d'échelle et rendent possibles voire préférables les super-structures.

UE Bruxelles AFP

Jean-Paul Betbeze

Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.

Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ; 2012 : 100 jours pour défaire ou refaire la France, et en mars 2013 Si ça nous arrivait demain... (Plon). En 2016, il publie La Guerre des Mondialisations, aux éditions Economica et en 2017 "La France, ce malade imaginaire" chez le même éditeur.

Son site internet est le suivant : www.betbezeconseil.com

Voir la bio »

Pour l'économiste Jean-Paul Betbeze, les grands marchés ont fait évoluer les tailles des entreprises. Les marchés globaux et internationaux appellent à des super-structures rendues possibles par les nouvelles technologies. Décryptage en vidéo.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !