Viagra : et si les hommes devaient demander l'autorisation de leur femme pour prendre la pilule bleue ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Viagra : et si les hommes devaient demander l'autorisation de leur femme pour prendre la pilule bleue ?
©Reuters

Humour législatif

Viagra : et si les hommes devaient demander l'autorisation de leur femme pour prendre la pilule bleue ?

Ulcérée par une nouvelle loi anti-avortement, une députée américaine veut rendre l'accès au viagra plus difficile.

Mary Lou Marzian a décidé de répondre par l'humour (législatif). Cette députée démocrate du Kentucky a été ulcérée par une loi anti-avortement, votée début février dans cet état conservateur. Ainsi, une femme qui décide d'avorter doit passer une visite médicale 24h avant l'intervention, avec une échographie et un description obligatoire du fœtus par le médecin. Le but étant évidemment de faire plier la femme et éviter l'avortement.

"Je me suis dit : “comment réagirait cette assemblée d'hommes si le gouvernement s'immisçait dans leurs décisions médicales personnelles ?” raconte ainsi Mary Lou Marzian au Washington Post. La députée s'est donc fendue d'une proposition de loi particulièrement sarcastique, concernant le viagra. Selon le texte, les hommes devront non seulement être mariés, mais aussi jurer fidélité sur la Bible et obtenir l'autorisation de leur femme, sans compter les visites médicales obligatoires.  Forcément, elle a pleinement conscience que sa proposition de loi sera rejetée mais espère faire réagir l'opinion publique. 

Lu sur le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !