Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Kisoque à journaux parisien
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Presse

Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris

Médiakiosk, la filiale de JCDecaux qui les gère annonce le renforcement des parois pour éviter que les vitres ne soient cassées

En trois semaines, une trentaine de kiosques à journaux parisiens ont été vandalisés et cambriolés souligne Le Parisien. "Après les samedis fermés pour cause de manifestations de gilets jaunes, le confinement et la crise qui s'ensuit... parfois on travaille pour à peine une vingtaine d'euros par jour alors si en plus on est cambriolés!" regrette un kioskier cité par le quotidien qui précise : "Aucun quartier de la capitale n’est épargné, de l’Opéra, au métro Anvers, du côté du cinéma le Grand Rex ou dans le quartier de Strasbourg-Saint-Denis".

La nouvelle génération de kiosques installés à Paris depuis 2018 n'a pas tenu ses promesses en matière de sécurité et de résistance aux effractions. "Nous allons déployer des barres de sécurité pour les portes. Des parois en polycarbonate, pour éviter que les vitres ne soient cassées, sont par ailleurs en cours de test." répond MédiaKiosk, la filiale de JCDecaux, en charge des kiosques parisiens.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !