Un singe paralysé marche grâce un implant cérébral | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Un singe paralysé marche grâce un implant cérébral
©Reuters

Progrès

Un singe paralysé marche grâce un implant cérébral

C'est la première fois qu'une telle procédure a réussi sur un singe.

Pour la première fois, un implant neural a été utilisé pour rendre la locomotion à des primares paralysés. Il reste encore des années avant que les premières expériences soient possibles sur les humains, mais il s'agit d'un importante étape sur ce chemin, rapporte le site Gizmodo.
 
La prothèse neuronale fonctionne comme un pont sans fil entre le cerveau et la colonne vertébrale, qui permet d'outrepasser la blessure. Le système a permis à deux singes de retrouver le mouvement dans leurs jambes droites paralysées. La paralysie arrive lorsqu'une lésion à la colonne vertébrale empêche aux signaux du cerveau de voyager jusqu'aux neurones qui activent les muscles. La prothèse neuronale implantée dans le cerveau du singe interprète correctement l'activité générée par le cortex moteur, et la transmet à un réseau d'éléctrodes placés dans la colonne vertébrale, juste en-dessous de la blessure. Il suffit de quelques volts pour activer les muscles correspondants dans les jambes. Après six jours, les singes pouvaient marcher. 
 
Les singes ont pu marcher librement et sans entrave, sans physiothérapie ou entraînement. Après trois mois, les singes avaient regagné une mobilité complète. 
 
"Pour la première fois, je peux imaginer un patient complètement paralysé qui peut marcher de nouveau à travers une interface comme celle-ci", a déclaré Jocelyne Bloch, neurochirurgien en chef du projet.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Temps de cerveau disponible : ce que la science du neuromarketing connaît désormais pour réaliser les pubs télé que vous ne pourrez plus oublierMen in Black 4 ? Des chercheurs viennent de découvrir le neurotransmetteur qui pourrait leur permettre d’effacer les mauvais souvenirs de notre mémoireDe plus en plus d’infarctus du myocarde chez les jeunes femmes ; les 30 neurones qui peuvent calmer nos douleurs

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !