Télévision : TF1 et M6 abandonnent leur projet de fusion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Dans un communiqué commun, Bouygues, RTL Group, TF1 et le groupe M6 ont annoncé mettre un terme à leur projet de fusion.
Dans un communiqué commun, Bouygues, RTL Group, TF1 et le groupe M6 ont annoncé mettre un terme à leur projet de fusion.
©ROMAIN DOUCELIN / HANS LUCAS / AFP

Alliance impossible

Télévision : TF1 et M6 abandonnent leur projet de fusion

La fusion entre TF1 et M6 n'aura pas lieu. Les deux groupes ont annoncé mettre fin à leur projet.

Malgré le temps passé à élaborer ce projet ambitieux, la fusion entre TF1 et M6 n'aura pas lieu. Les deux groupes estiment que le projet n'a plus de logique industrielle au regard des remèdes réclamés par l'Autorité de la concurrence.

Dans un communiqué commun, Bouygues, RTL Group, TF1 et le groupe M6 ont annoncé mettre un terme à leur projet :

« Cette décision intervient après l'audition des parties par le Collège de l'Autorité de la concurrence, les 5 et 6 septembre derniers, pour défendre l'intérêt et la nécessité de l'opération. Malgré les remèdes additionnels proposés, il apparaît que seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l'autorisation de l'opération ».

Selon le communiqué, « en accord avec les autres parties, Bouygues a décidé de mettre fin au processus d'examen de l'opération devant l'Autorité de la concurrence. Les parties déplorent que l'Autorité de la concurrence n'ait pas pris en compte l'ampleur et la vitesse des mutations du secteur de l'audiovisuel français. Elles restent convaincues que la fusion des groupes TF1 et M6 aurait été une réponse appropriée aux défis découlant de la concurrence accélérée avec les plateformes internationales ».

Prenant acte de cette décision, l'Autorité de la concurrence a expliqué que cette fusion faisait peser « un fort risque de hausse des prix des espaces de publicité vendus par les parties au détriment des annonceurs et des consommateurs ».

La fin des négociations entre TF1 et M6 va raviver l'appétit de nombreux acteurs du paysage audiovisuel.

Le mariage tant attendu entre les groupes TF1 et M6 n'aura donc finalement pas lieu.

L'échec de cette fusion va relancer les débats sur le besoin d'une restructuration de l'audiovisuel face à la concurrence des plateformes américaines comme Netflix, Amazon Prime, Apple Tv ou Disney+.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !