Sydney : quand des témoins de la prise d'otages prennent des selfies | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Sydney : quand les témoins de la prise d'otage prennent des selfies.
Sydney : quand les témoins de la prise d'otage prennent des selfies.
©Capture d'écran [email protected] Mail Australia

Indécence

Sydney : quand des témoins de la prise d'otages prennent des selfies

Relayés par des médias anglo-saxons, ces clichés indécents ont vivement choqué de nombreux internautes.

Décidemment, le selfie ne connait plus de limite. Ce lundi 15 décembre, certains témoins de la prise d'otages de Sydney n'ont rien trouvé mieux à faire que de prendre des photos d'eux devant le café Lindt où des dizaines de personnes étaient prisonnières d'un homme armé depuis des heures.

Relayés par des médias anglo-saxons, ces clichés indécents ont vivement choqué de nombreux internautes. 

 

Lu sur The Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !