Surprise : la testostérone n'est pas liée au désir sexuel masculin ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Surprise : la testostérone n'est pas liée au désir sexuel masculin !
©

Plus envie

Surprise : la testostérone n'est pas liée au désir sexuel masculin !

Chez les femmes, l'hormone augmente le désir de masturbation...

La testostérone est souvent considérée comme l'hormone de la virilité par excellence, la clé chimique de la masculinité, et la cause des fortes pulsions sexuelles masculines.

Mais la recherche vient de mettre à bas ce cliché. Chez les hommes sains, le niveau de testostérone n'est absolument pas lié au désir sexel. Pire : chez les femmes, un niveau élevé de testostérone est même associé à un moindre interet pour le sexe pratiqué avec un partenaire !

Ces femmes sont par contre davantage intéressées par la masturbation que celles qui ont un faible taux de testostérone.

Ce sont les résultats d'une étude publiée dans Archives of Sexual Behavior en mai. Cette étude est unique car elle fait la lumière sur le rôle de la testostérone chez l'homme sain, tandis que la plupart des études se contentent généralement d'étudier le comportement animal, ou encore d'étudier les humains possédant un taux anormal de testostérone – trop faible ou trop élevé.

"Certains ont argué que les recherches se concentrent trop sur les dysfonctionnements et les traitements pharmaceutiques, en négligeant les questions telles que le plaisir, les relations ou le stress", explique le chercheur Sari van Anders, neuro-endorcrinologue à l' Université de Michigan.

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !