Russie : criblée de dettes, elle change de sexe pour échapper à la justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Opération chirurgicale
Opération chirurgicale
©Reuters

En cavale

Russie : criblée de dettes, elle change de sexe pour échapper à la justice

Natalia, qui avait accumulé 2 800 euros de dettes, s’est transformée en Andrian.

C'est une idée originale. Afin d’échapper à la justice, une femme russe criblée de dettes a changé de sexe. Elle a ainsi pu se procurer une nouvelle identité. Natalia (son nom de famille n'a pas été dévoilé), qui avait accumulé 130 000 roubles de dettes (environ 2 800 euros) est ainsi devenue Andrian.

"Au cours de nos investigations, nous avons découvert que la femme n'existait plus et que maintenant il y a un homme", a déclaré ce lundi Evguenia Zarynch, la porte-parole du service régional des huissiers d'Astrakhan, dans le sud de la Russie."Oui, il restera redevable (de ses dettes), malgré le changement de sexe. C'est futile. Il aura toujours à les rembourser. Si un débiteur croit qu'il peut s'en sortir de cette façon, il se trompe grandement", a-t-elle ajouté. Elle a indiqué ne pas savoir si les dettes étaient le seul motif du changement de sexe de la femme. En tant qu'homme, Andrian a accumulé de nouvelles dettes, en ne payant pas ses impôts. Il est toujours en fuite.

En voilà une/un qui s’est donné beaucoup de mal pour pas grand-chose !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !