Ramadan : les habitants de la tour la plus haute du monde jeûnent plus longtemps que les autres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pendant le Ramadan, à Dubaï, ceux qui habitent au sommet de Burj Khalifa jeûnent deux ou trois minutes de plus que les autres car ils voient le soleil se coucher plus tard.
Pendant le Ramadan, à Dubaï, ceux qui habitent au sommet de Burj Khalifa jeûnent deux ou trois minutes de plus que les autres car ils voient le soleil se coucher plus tard.
©Reuters

Chacun son rythme

Ramadan : les habitants de la tour la plus haute du monde jeûnent plus longtemps que les autres

Depuis 2011, à Dubaï, ceux qui habitent au sommet de Burj Khalifa jeûnent deux ou trois minutes de plus que les autres car ils voient le soleil se coucher plus tard.

Il n'est pas bon de vivre trop en hauteur pendant le mois sacré du Ramadan quand on est Musulman. En 2011, Mohammed al-Qubaisi, le grand mufti de Dubaï, a déclaré que les horaires de l'iftar, le repas de rupture du jeûne, ne seraient plus les mêmes pour tous les habitants de la tour Burj Khalifa. Cette dernière, haute de 828 mètres, contient 160 étages. C'est la plus haute du monde. 

Ainsi, ceux qui vivent au-dessus du 80ème étage doivent désormais attendre deux minutes de plus que les autres avant de rompre leur jeûne et ceux qui vivent au-dessus du 150ème, trois minutes de plus. Pourquoi ça ? Car ils voient le soleil plus longtemps que les autres. 

Pour Mohammed al-Qubaisi, ce décret est le même que pour les Musulmans qui prennent l'avion. Il se rapporte aux temps où les gens qui vivaient dans les montagnes rompaient leur jeûne après ceux qui vivaient plus bas. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !