Pénurie de noisettes : avis aux gourmands, le prix du Nutella pourrait augmenter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Nutella
Nutella
©Reuters

Privé de goûter

Pénurie de noisettes : avis aux gourmands, le prix du Nutella pourrait augmenter

Cette année, la Turquie, principal producteur mondial, a connu de fortes intempéries, faisant bondir le prix des noisettes de 60%.

Coup dur pour les amateurs de Nutella (et de noisettes). Cette année, les mauvaises conditions météorologiques, telles que la pluie, le gel et la grêle, ont particulièrement abîmé les récoltes de noisettes dans le nord de la Turquie. Or, 70% des réserves mondiales des noisettes sont produites sur la côte turque de la Mer noire.

Conséquence : à cause des intempéries, 540 000 tonnes de ces fruits à coques ont été produits cette année au lieu des 800 000 tonnes habituelles. Une pénurie qui pourrait logiquement avoir des conséquences directes sur les produits constitués à base de noisettes, dont la fameuse pâte à tartiner. D'après le journal The Guardian, le prix de la tonne de noisettes sur le marché a atteint 7866 euros à la mi-août, contre 4869 euros au moins de février.

Ferrero, qui achète 25% de la production mondiale de noisettes pour fabriquer son Nutella, ses Kinder Bueno et autres Ferrero Rochers, va donc subir cette hausse. Par conséquent le consommateur devrait, lui aussi, être touché. Fin juillet, le groupe Mars avait déjà fait part de son intention d'augmenter le prix de ses produits de 7% en Amérique du Nord, dans le  but de "compenser les coûts". 

Nutella Atlantico

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !