Nuits blanches : elles seraient très mauvaises pour notre cerveau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Nuits blanches : elles seraient très mauvaises pour notre cerveau
©

Allez hop, au lit !

Nuits blanches : elles seraient très mauvaises pour notre cerveau

C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par des scientifiques suédois.

Les fêtards sont prévenus : les nuits blanches favoriseraient la dégénérescence du cerveau, selon des chercheurs suédois de l'université d'Uppsala. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont analysé le sang prélevé le soir et le matin chez 15 jeunes hommes en bonne santé. Parmi eux, certains avaient dormi huit heures d'affilée et d'autres n'avaient pas fermé l'œil de la nuit.

Résultat : les "cobayes" qui n'avaient pas du tout dormi présentaient une hausse de 20% de la concentration de deux molécules, l'énolase et la protéine S-100 B. Or, l'augmentation de ces deux substances sont des indicateurs de lésions cérébrales, explique Le Nouvel Observateur.

Cette étude, parue mardi dans la revue Sleep, est à mettre en relation avec une autre, publiée en octobre dans la revue Science, et qui avait conclu que le sommeil accélérait le nettoyage des toxines du cerveau.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !