Mort de Mahsa Amini : Isabelle Adjani souhaite que les femmes voilées enlèvent leur voile par solidarité avec les Iraniennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Isabelle Adjani a appelé, ce lundi sur France Info, les femmes du monde entier qui portent le voile « à l'enlever » en solidarité avec les femmes iraniennes.
Isabelle Adjani a appelé, ce lundi sur France Info, les femmes du monde entier qui portent le voile « à l'enlever » en solidarité avec les femmes iraniennes.
©XAVIER LEOTY / AFP

Manifestations en Iran

Mort de Mahsa Amini : Isabelle Adjani souhaite que les femmes voilées enlèvent leur voile par solidarité avec les Iraniennes

Isabelle Adjani appelle à une mobilisation des femmes dans le monde suite au mouvement de contestation en Iran après la mort de Mahsa Amini.

En solidarité avec les femmes iraniennes qui défient le régime des mollahs, Isabelle Adjani a appelé, ce lundi sur France Info, les femmes du monde entier qui portent le voile « à l'enlever » :

« Ce combat des Iraniennes me donne envie d'attendre des femmes qui portent le voile de l'enlever, dans le monde entier, par solidarité pour celles qui se font tuer, massacrer, en faisant ce geste ».

Aux côtés de Marion Cotillard ou de Juliette Binoche, l’actrice a participé début octobre à une vidéo où elle s'est coupée une mèche de cheveux pour soutenir le mouvement de contestation né après la mort de l'étudiante iranienne Mahsa Amini qui avait été arrêtée par la police des moeurs.

« Ce que nous avons fait à travers ce geste, c'est simplement envoyer aux Iraniennes un message qui peut leur apporter un peu de force », a précisé Isabelle Adjani auprès de France Info à propos de sa décision de se couper une mèche de cheveux.

L'Iran est traversé par un mouvement de contestation depuis la mort le 16 septembre de cette jeune Kurde iranienne, décédée trois jours après son arrestation à Téhéran. La police des mœurs lui reprochait d'avoir enfreint le code vestimentaire strict du pays.

Selon Isabelle Adjani, « le monde va mal. Il n'y a jamais eu autant de gens psychiquement dérangés au pouvoir dans autant de pays. Ce n'est pas nous qui allons changer la politique des mollahs et les ramener à une raison humaine ».

Selon le dernier bilan de l'ONU, au moins 250 personnes sont mortes dans le cadre des manifestations en Iran suite à la répression du pouvoir.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !